Kimvula : les habitants pleurent Rita Zola, morte de suite de viol par des militaires Angolais

Une victime de viol/infobascongo

Une victime de viol/infobascongo

La dépouille mortelle de Rita Zola, une fille de 21 ans de Kimvula à 360 km de Matadi a été rapatriée  le matin dans cette juridiction enclavée. L’infortunée a été violée ainsi que L.M sa copine par des militaires Angolais hier à Kikiama en Angola. Témoignage poignant de L.M.

 

Kimvula est en émoi. Hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux pleurs à grands bruits Rita Zola, fille du terroir.

Inconsolable L.M ,19 ans explique.  Hier, pendant que nous nous rendions à Kikiama avec deux jeunes garçons du village, des militaires Angolais nous ont  interpellés. Ils ont violé et séquestré Rita et moi, après nous avoir ravi une somme de 200$ US et 100 Kwanza (Kwanza, monnaie Angolaise). Larmoyante, elle enchaîne : un autre militaire gradé qui venait de Kikubi s’étant rendu compte de notre présence  voulait lui aussi nous violer. Il s’est ensuivi une incompréhension si bien qu’ils ont commencé à se battre. C’est ce qui nous a poussés à nous enfuir. Subitement, les armes ont commencé à crépiter. Ma copine traumatisée pissait et chiait. A la rivière Ngunga dans notre territoire, je me suis réalisée qu’elle était tombée. Aussitôt arrivés à Ndembele, nous avons informé les gens qui sont allés chercher Rita mais qui était déjà morte (…sanglots).

Et de conclure triste : c’est demain qu’elle sera enterrée.

Cependant, L.M  a fait savoir qu’elle est sous traitement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.