Matadi : se protéger et protéger en veillant sur son téléphone mobile

 

 

 

Photo Infobascongo

Photo Infobascongo

Des Ong des droits de l’homme de Matadi à 365 km de kinshasa suivent une formation à la paillote pour minimiser les risques d’insécurité en utilisant les téléphones mobiles. Elle est organisée par l’Ong Technologie de l’information et de communication pour tous(Tic).

 

 

 

Selon Gabriel Bombambo, Consultant à Tic, l’utilisation des téléphones mobiles montre avec qui vous travaillez et, si vous vous trouvez dans une zone sensible, vous expose ainsi que les membres du réseau à des risques. Il a expliqué comment les membres des réseaux suspects sont filés par les téléphones. Pour lui, c’est on un peu plus vrai pour les militants des droits de l’homme. Il leur a expliqué comment se comporter pour ne pas tomber dans les filets des renifleurs.

Les participants ont appris comment transférer les informations (images, sons, ms) d’un téléphone à un autre et sur un ordinateur en utilisant le Bluetooth.

L’Ong Tic organise cette formation en collaboration avec les le projet pour le renforcement des réseaux des organisations feminines de la société civile(Caspof) ,Bas-Congo. L’appui est d’Open society institute south africa. Elle se clôture ce vendredi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.