Matadi : la plantation de la pelouse retarde le championnat

Matadi : la plantation de la pelouse retarde le championnat

aire du jeu sans pelouse stade Lumumba/ infobascongo

aire du jeu sans pelouse stade Lumumba/ infobascongo

Toujours pas de démarrage du championnat local de Matadi à 365 km de Kinshasa. Et pour cause, la plantation de la pelouse. Cette situation risque d’avoir des répercussions sur le T C Elima et l’AS Veti Club qui vont représenter la province au championnat d’élites.

Elles n’ont livré aucune rencontre. Pourtant, c’est depuis décembre dernier que le championnat local devait démarrer. La pelouse n’a toujours pas encore été plantée. L’aire du jeu n’est qu’enveloppée des copeaux de bois, épandus par l’Institut technique agro-vétérinaire de Mpozo qui a arraché le marché.

Etant donné que beaucoup de jours vont s’écouler pour que la pelouse prenne de l’envergure, il a été proposé que le championnat se joue au terrain militaire Redjaf. L’entente a refusée. ‘’ Si cela se joue sur ce terrain non clôturé, il n’y aura pas de recettes et comme cela nous aide à payer les joueurs qu’allons-nous faire ?’’, s’est demandé un membre de l’entente pour renforcer leur refus. Mêmement du côté des équipes.

Sous la menace de la Ligue nationale de football (Linafoot), le stade Lumumba est menacé de fermeture à cause du manque de pelouse. En vue de permettre aux deux représentants du Bas-Congo d’évoluer devant son public à la compétition la plus prestigieuse, le gouvernement provincial a opté pour la plantation de la pelouse. ‘’ Faute de moyens, le gouvernement ne saura pas acheter la pelouse synthétique’’, avait déclaré André Panzu, Ministre des sports.

Contourner la difficulté

 Pour éviter de manquer des compétitions dans les jambes, les deux représentants de la province, focalisent leurs préparations essentiellement aux séances d’entraînements. Elima a érigé son quartier général à Kinshasa, Veti a choisi Tumba à plus de 150km de Matadi. Mais, cela n’enchante pas les supporteurs. ‘’Cette année on ne fera pas de bons résultats. Rien que les entraînements ne suffisent pas’’, se lamente Gaston Mbuya un sportif. Dans d’autres ententes, les championnats locaux ont déjà commencé depuis décembre dernier. La phase préliminaire qui débute en février concerne les vert et noir. Les jaune et rouge en sont exemptés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.