Sports : Réactions sur la disqualification du TP Mazembe

Sports : Réactions sur la disqualification du TP Mazembe

TP Mazembe

Le TP Mazembe de la Rd Congo vient d’être disqualifié à la ligue des champions africaine par la Confédération Africaine de football. Il a aligné irrégulièrement  en 16è de final, Janvier Besala, un jouer encore sous contrat avec Espérance de Tunis selon elle. La plainte avait été introduite par le club Simba de la Tanzanie que les corbeaux avaient battu par 2-0.  TP Mazembe est aussi suspendu pour 3 ans.

Dans un vox pop sur : Comment réagissez-vous sur cette disqualification ?

Bienvenue Cyrille Zodi : Journaliste à la Radio Télévision Nationale Congolaise, chaîne provinciale et Journaliste sportif,

Cela démontre comment nos dirigeants prennent à la légère le football. Comment est-ce qu’un joueur qui vous arrive, vous ne cherchez pas à connaître s’il n’a pas de contentieux et lui-même ne dit rien ? Regardez ! Mazembe qui doit jouer dans le cadre de la Vodacom super ligue, préfère partir s’entraîner au Brésil. Cela ne peut se faire qu’au Congo.

Richard Thamba : Président du TP Mazembe de Matadi,

Je suis triste. La faute incombe à l’administration qui a été imprudente parce que le Président d’une équipe est parfois préoccupé à d’autres choses. Elle vient de mettre Moise Katumbi en erreur et, c’est la désolation de tout un peuple à considérer ce que Mazembe représente pour la Rd Congo. Moi à sa place, je virerai tous ces gens.

Arsène Mputu : habitant de Mbanza-Ngungu,

C’est une nouvelle qui m’a attristé. Bien que Mazembe soit une équipe du Katanga, quand il joue, c’est tout le Congo qui se retrouve en lui, c’est notre fierté.

Depuis, je me demandais en rapport avec la diplomatie sportive Congolaise: va-t-on  laisser  cette équipe obtenir un 3è sacre continental ?  

En tout cas, la pilule est dure à avaler.

Pitshou Nzinga : un enseignant de Muanda

Moi, c’est un sentiment de colère envers cette équipe de Mazembe. Je ne pouvais pas comprendre qu’il soit aussi désorganisé jusqu’à ce point. Comment ne pouvait-il pas comprendre qu’il fait l’objet de jalousie à travers l’Afrique et que les autres ne pouvaient que chercher la petite bête ? Déjà, il y a eu des soupçons de corruption. La faute n’incombe pas à la fédération Africaine mais à Mazembe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.