Bas-Congo : épreuves pour les candidats à l’académie militaire

Les candidats à l’académie militaire ont commencé ce lundi à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa la série d’épreuves pour leur recrutement.

Ils ont été examinés à l’hôpital général de référence de Kinkanda. Le jeudi, ils subiront un examen d’aptitude physique, le vendredi le test psychotechnique pour terminer samedi avec le français, les mathématiques et la culture générale.

Selon le Colonel Bonioko, Directeur des études stratégiques et des organisations au ministère nationale de la défense, ‘’les gens ne se sont pas manifestés malgré les communiqués lancés’’. Sur le quota de 50 candidats, le Bas-Congo n’a aligné que 16 candidats dont 1 fille. Leur âge varie entre 18 et 25 ans. Ils sont tous diplômés d’Etat (bac). Pourtant dans le Bandundu 50 candidats se sont présentés et plus de 300 à Kinshasa.

A en croire E.L.N, »les Bas-Congo depuis de lustres ne s’intéressent pas à l’armée.

Outre le Colonel Bonioko, la supervision est aussi assurée par le Major Roscam Roland de l’Union Européenne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.