Bas -Congo : les magistrats vont reprendre malgré eux le travail

Bas -Congo : les magistrats vont reprendre malgré eux le travail

Bien que les magistrats du Bas-Congo soient pour le prolongement de la grève, leur syndicat les a conviés à reprendre le travail comme leurs confrères d’ailleurs.  Cela leur a été demandé au cours de l’assemblée générale des magistrats du Bas-Congo à la Cour d’Appel de Matadi.

‘’Nous sommes obligés de reprendre le travail puisque c’est notre syndicat au niveau national qui a décidé de suspendre la grève. Comme il a obtenu le dialogue avec le gouvernement, c’est déjà un pas, une bonne chose. Notre affaire est sociale ne cherchons pas à la politiser ‘’, a invité Patrice Emery Yalebe, le Secrétaire général du syndicat national des magistrats du Bas-Congo.

 C’est depuis le lundi dernier que le Syndicat national des magistrats du congo(Synamac) a résolu de suspendre la grève au cours de son assemblée générale extraordinaire à Kinshasa. Il espère que le gouvernement honorera sa promesse de réajuster leur salaire déjà ce mois.

C’est depuis le 17 septembre que ces hommes en toges sont allés en grève suite au discours bilan prononcé trois jours auparavant par le Chef de l’Etat. Il se félicitait du salaire des magistrats qui selon lui est de 1600$. Cette révélation a provoqué un tôlé car, ces derniers reconnaissent toucher 546$(le moins gradé). Ils veulent obtenir réellement ce salaire.

 Les magistrats du Bas-Congo sont contre la reprise du travail car, ils ne veulent pas tomber dans le cas des accords de Mbudi qui prévoyaient 200$ au dernier enseignant lesquels n’ont jamais été respectés il y a maintenant près de 6 ans. ‘’ Le Synamac a failli a sa mission. Je me demande à quoi il sert’’, a déclaré déçu, Stany Omary.

 Par Hélène Sodi,Stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.