Matadi : les sourds-muets, lassés d’être marginalisés

Matadi : les sourds-muets, lassés d’être marginalisés

Les sourds-muets sur le tronçon Kiamvu-2414 à Matadi/Infobascongo

Les sourds-muets de Matadi ont  profité de la journée internationale leur dédiée le 29 septembre pour descendre dans la rue ce matin. Ils exigent aux entendants d’apprendre la langue des signes, leurs langages. Ils ont ainsi capitalisé le thème de cette journée.

‘’ Reconnaissance de la culture et la langue des signes par la population’’. C’est le thème de la journée mondiale des sourds-muets. ‘’ Le fait que les entendants refusent d’apprendre la langue des signes est une marginalisation. Cela empêche une bonne communication ’’, souligne Henri Lulu, un sourd-muet.

Pour passer leur message ces malentendants (une soixantaine) sont partis de leur école Epaphrata  à Nzanza pour le gouvernorat. ‘’ Nous voulons que les émissions sur la télévision nationale du Bas-Congo soient expliquées en langues des signes et que l’on vulgarise ce langage’’, recommande-t-il.

Pour Félicien Mbedi,ministre de l’intérieur ‘’le gouverneur qui fait des problèmes des sourds-muets sa préoccupation ne manquera pas d’y apporter des solutions’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.