Bas-Congo : fatigués d’être ‘’tracassés’’ par la sécurité, les médecins projettent une grève

consultation populaire par les femmes médecins /infobascongo

Le Syndicat national des médecins du congo (Synamed), section du Bas-Congo décide au cours de la réunion qu’il vient de tenir à la division provinciale de la santé à Matadi de lever le ton. Il va organiser sous peu des journées des grèves dans tous les hôpitaux de la province. Objectif : protester contre ce qu’ils appellent tracasseries des médecins de la part des services de sécurité. Le dernier cas en date est celui du médecin directeur de l’hôpital général de référence de Masa à Kasangulu.

‘’ La personnalité du médecin doit être respectée. C’est ainsi que nous allons décréter des journées sans médecins’’, décide le Synamed, section du Bas-Congo. Les blouses blanches du Bas-Congo ont ras-le-bol d’être traqués par les services de sécurité dans l’exercice de leur profession.

Depuis fin mai, Bumba Moaso, médecin directeur de Masa à Kasangulu a perdu toute tranquillité. Il est contraint de faire des va-et-vient à l’Agence nationale des renseignements(ANR) mais aussi au parquet général. Et pour cause : la mort d’une patiente qu’il a opérée. ‘’ Il a été emmené manu militari au bureau de l’ANR à Kinshasa après qu’on lui a braqué une arme en plein hôpital, dénonce un membre du Synamed. Pourtant le dossier se trouve entre les mains de l’ordre des médecins et de la justice.’’

Pour ce syndicat, c’est monnaie courante que les médecins du Bas-Congo soient tracassés par les services de sécurité. Cependant, il n’a pas dit quand est-ce que la grève sera déclenchée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.