Rd Congo : les Congolais accèdent bientôt à la connexion à haut débit

Rd Congo : les Congolais accèdent bientôt à la connexion à haut débit

Centre d’atterrage de câble fibre optique à Moanda en République Démocratique du Congo. ©Don John Bompengo

Centre d’atterrage de câble fibre optique à Moanda en République Démocratique du Congo. ©Don John Bompengo

La Rd Congo est désormais connectée au réseau (West africa cable system) WACS. Joseph Kabila, le président de la République vient de couper le ruban symbolique de la station d’atterrage des câbles sous marins à la cité côtière de Muanda au Bas-Congo.  Les habitants vont accéder à l’internet à haut débit.

 Enfin, la Rd Congo est connectée sur l’autoroute de l’information et de la télécommunication ! Les travaux ont mis quatre ans pour un coût de plus de 60 millions des dollars. Les péripéties de la construction de la fibre optique sont désormais de l’histoire ancienne. ‘’ Quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit par se lever. Le très haut débit, la technologie de 3G, celle de 4G sont un droit de l’homme, un impératif majeur du développement, souligne Triphon Kin Kiey, ministre des Postes, télécommunication et NTIC. Le pays peut téléphoner, surfer, télécharger à bas prix, s’approprier le téléphone intelligent qui déploie sur les écrans tactiles des heures et des heures des produits de façon quasi-instantanée.’’  ‘’La fibre optique véhicule les informations de la Rd Congo et du reste du monde telles que : signaux des télévisions et radios, data, internet, données, vidéos  conférences, téléphonies mobiles et fixes’’, ajoute content,Placide Mbatika, administrateur directeur ai de la Société congolaise des postes et télécommunications.C’est cette société qui doit gérer la fibre optique.

 Quid de réseau de distribution ?

Selon l’administrateur directeur ‘’le point d’atterrage de Muanda a pour responsabilité de conduire les travaux de maintenance des points d’atterrages de l’Angola, du Congo-Brazzaville et du Cameroun’’. Le système Wacs est un système de câbles sous marins, long de 14 700 km. Il relie la côte ouest de l’Afrique avec des points d’atterrage en RSA,Togo,Ghana,Cote-d’Ivoire,Nigeria,Namibie,Cameroun,Cap Vert,Congo-Brazzaville,Espagne,Portugal et Royaume-Uni. La connexion à haut débit réjouit les utilisateurs de l’internet. Mais, une inquiétude se profile à l’horizon.

La Rd Congo avait à peine 2% de couverture. L’internet était coûteux, exposé aux aléas climatiques, aux fuites de signal et au téléchargement très lent. ‘’ C’est génial !  Vous vous imaginez  ce que l’on doit faire en 3 minutes nous prend plus de 3 heures. Cette fibre optique va énormément nous aider ‘’, se réjouit Taty Nkuti.  » Si en 1960,nous avons acquis l’indépendance politique,ce 8 juillet la Rd Congo accède à l’indépendance technologique des infos »,lance visiblement content Jacques Mbadu,le gouverneur. Mais, une question se pose : comment et quand les habitants vont bénéficier dans leurs quotidiens des bienfaits de la fibre optique à haut débit ? Rien n’a été dit dans les discours.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.