Une morgue moderne pour Moanda

Une morgue moderne pour Moanda

La cité pétrolifère de Moanda désormais doté d’une morgue. Oeuvre de l’entreprise pétrolière Perenco et de l’établissement Makaya Lezi, ce reposoir vient résoudre le problème de la gestion des dépouilles. L’inauguration a eu lieu  hier.

une nouvelle morgue construite à Moanda/Guy-Roger Nyampala

une nouvelle morgue construite à Moanda/Guy-Roger Nyampala

A l’hôpital général de référence de Moanda, une morgue de 40 places est sortie de terre.  »Son coût global s’élève à 86.000 $. Les travaux ont  duré de 8 mois et 18 jours »,renseigne Jacques Christian Yende, ingénieur. ‘’Nous pouvons maintenant conserver en toute sécurité les corps. Merci à nos bailleurs’’, se réjouit Dr Moïse Mumba, médecin directeur de cet hôpital.‘’C’était dur la situation que nous avons connu dans le passé. Cette nouvelle morgue est bien construite. Nous allons suivre de près la gestion et l’entretien. L’ancienne, mal entretenue tombait régulièrement en panne.’’, se souvientSisi Mvipi Gelson, coordonnateur de la société civile de Moanda.

Depuis plus d’un an, l’ancienne morgue n’était plus opérationnelle. Construite sans respect des normes, elle a connu une panne. Du coup, la population se rendait à Lukula(230km), Boma(120km)pour conserver les dépouilles de leurs membres de famille. Par manque d’argent, certains enterraient à la hâte. Ce cri d’alarme a été entendu par l’entreprise pétrolière Perenco  et l’établissement Makaya Lezi. La quote- part de cette dernière est de 30%. ‘’Utilisez cette morgue en bon père de famille’’, arecommande Thérèse-Louise Mambu, ministre provinciale de la Santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.