Boko Brazza : les exploitants de la carrière des mines indemnisés pour la  »construction » de la route Matadi-Boma

Boko Brazza : les exploitants de la carrière des mines indemnisés pour la  »construction » de la route Matadi-Boma

Les ayant-droits et les exploitants de la carrière des mines de Boko Brazza, à 15 km de Matadi, chef-lieu du Bas-Congo viennent d’être indemnisés. L’exploitation de cette carrière va servir à la  »construction » de la route Matadi-Boma.

une avenue de Boma/Infobascongo

une avenue de Boma/Infobascongo

En présence du représentant de l’agence des grands travaux, des notables et quelques villageois, Anselme Mbaku, ministre provincial des Mines remet à Louis Mavinga 10.000 $, quelques sacs de riz, du poisson salé, du sel, du sucre pour leur indemnisation. ‘’Cette route doit absolument être réhabilitée. Des femmes enceintes quittent le village pour accoucher à Kinzau-Mvuete. Certaines d’elles accouchent parfois en cours de route à cause de ces nombreux nids de poule. Et pour atteindre Boma, c’est encore compliqué’’,signale Louis Mavinga, chef coutumier.

Sur ce tronçon-routier, plusieurs véhicules circulent journellement. Des produits pétroliers et agricoles voire des marchandises dédouanés au port de Boma y sont évacuées. En Février 2010, près de cinq millions de $ ont été alloués pour sa réhabilitation. L’entreprise MW Afritec avait 12 mois pour terminer les travaux. Mais aujourd’hui, parcourir ce tronçon est un casse-tête.

La semaine dernière, une délégation mixte ministère national des Infrastructures travaux publics et reconstruction-agence des grands travaux a échangé avec Jacques Mbadu, le gouverneur. Au menu:La réhabilitation de la route Matadi-Boma. Guylain Phanzu, conseiller au ministère des ITPR a fait savoir que les recettes du péage sur la nationale n°1 Matadi-Kinshasa entre en ligne de compte dans le financement. Selon le ministre provincial des Mines,‘’le chef de l’Etat a mis l’accent sur la construction de la route Boma-Matadi et non de la réhabilitation. Pour cela nous avons déjà placé une carrière à Manterne où l’entreprise chinoise Crec7 est à pied d’œuvre ; l’autre ici à Boko Brazza avec l’entreprise Crec. L’ouverture de cette carrière permettra à ces deux entreprises qui feront jonction de disposer de la caillasse pour la  construction’’.

Le Lancement des travaux est prévu à la première quinzaine de mars.

One Response to "Boko Brazza : les exploitants de la carrière des mines indemnisés pour la  »construction » de la route Matadi-Boma"

Leave a Reply

Your email address will not be published.