Bas-Congo : les infirmiers plaident pour la création de leur ordre

Bas-Congo : les infirmiers plaident pour la création de leur ordre

L’Association nationale des infirmiers du Congo(ANIC),section du Bas-Congo,  sollicite l’appui du gouvernement pour la création de l’ordre des infirmiers. Ils estiment que celui-ci est le point de départ pour l’amélioration de leur condition sociale et le bien-être des patients.

les infirmiers A3 en plein jury

les infirmiers A3 en plein jury

’C’est notre cheval de bataille. Nous avons pensé que cette année nous devons nous pencher sur la réglementation de notre corporation. Nous devons avoir le numéro d’ordre qui devra servir de sous-bassement’’, confie Marie Nzita, présidente provinciale de l’ANIC.

Selon une source , au Bas-Congo, certaines personnes exercent la profession sans une formation requise. D’autres sont même titulaires des centres de santé. Conséquence: des patients meurent à cause des soins mal administrés. Cette année, la journée mondiale de l’infirmière célébrée le 12 mai a pour thème :  »Les infirmières, une force pour le changement : des soins efficaces et rentables.  » ‘’Nous constituons une force évidente. Si nous ne sommes pas là, les soins efficaces pour que le malade soit guéri ne seront pas administrés. Nous savons aussi que notre secteur a beaucoup de problèmes liés au salaire et à la prime de risque. L’infirmier A1 touche à peine 12 000 Fc (13$).Mais après analyse, nous devons définir d’abord qui doit exercer cette profession’’, poursuit Nzita.

La journée mondiale de l’infirmière va être marquée par une marche pacifique qui partira de la zone de santé de Matadi, chef-lieu jusqu’au gouvernorat. Les infirmiers vont déposer leur mémo  contenant le message sur le soutien de la création de l’ordre des infirmiers (ères) en Rd Congo au gouvernorat et à l’Assemblée provincial .

Leave a Reply

Your email address will not be published.