Kongo Central : mécontents,les agents de l’ex Régie provinciale d’encadrement et de recouvrement des recettes écrivent au Chef de l’Etat

Kongo Central : mécontents,les agents de l’ex Régie provinciale d’encadrement  et de recouvrement des recettes écrivent au Chef de l’Etat

Les agents et cadres de l’ex Régie provinciale d’encadrement  et de recouvrement des recettes (Repere) disent non à la décision du gouvernement provincial sur leur révocation collective et sur la  passation du test de recrutement. Ils viennent d’adresser un mémorandum au chef de l’Etat.

Des agents et cadres de la REPERE à la direction générale/ infobascongo

Des agents et cadres de la REPERE à la direction générale/ infobascongo

Mobilisés, ces agents et cadres ont envahi l’entrée de cette régie cet avant-midi de lundi. Tenant, certains d’entre eux des rameaux, ils scandaient des chants invitant le chef de l’Etat à trancher cette affaire en leur faveur. Quelques-uns tentés de brûler des pneus ont été empêchés par les éléments de la police. Venus de Kimpese, Mbanza-Ngungu … ces agents et cadres apposent leurs signatures dans le mémo à adresser à Joseph Kabila,le président de la République. ‘’Ce qu’aurait dû faire votre représentant en province en guise de solutions, suivre les recommandations pertinentes des inspecteurs généraux des Finances, lesquels ont, à l’issue de la dernière mission par eux effectuée en province, préconiser, le cas échéant, des séances de mises à niveaux du personnel comme cela se fait partout ailleurs, revoir à la baisse le nombre inutilement élevé de membres composant le comité de direction, revoir les conditions de travail au sein de la régie en améliorant la rémunération du personnel. En considération de ce qui précède, nous rejetons avec la dernière énergie, la mise en place d’un service minimum, l’organisation d’un test de recrutement visant le personnel déjà existant, toute idée ou décision tendant à nous considérer démissionnaires’’. Cela fait partie de ce mémorandum.

Asolument un test

Dans leur direction générale, ces agents ont reçu la visite du commissaire provincial de la police nationale congolaise, le représentant de l’Agence nationale des renseignements et de Mullher Luthelo, député national, élu de Matadi .‘’L’exécutif provincial reste catégorique.  Ces agents doivent ipso facto faire ce test’’, révèle une source. Ce test de recrutement se déroulera du 23 décembre au 23 janvier 2016.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.