Kasa Vubu héros national: nombreux remerciements au président Tshisekedi sur la toile

Kasa Vubu héros national: nombreux remerciements au président Tshisekedi sur la toile

Joseph Kasa Vubu, ancien président de la République démocratique du Congo et Patrice-Emery Lumumba, ancien Premier ministre, ont fait partie du discours du président Félix Tshisekedi dans son adresse à la nation à l’occasion des 60 ans de l’indépendance de la RDC. Si le second est déjà héros national, il élève à son tour le premier à ce rang. Des remerciements fusent sur la toile.


C’est une effervescence qui s’observe sur Facebook.  »Enfin! 60 ans après, la RDC reconnait le vrai père de l’indépendance comme héros national. Il a fallu qu’un non-Lumumbiste soit à la tête du pays pour que ce rêve soit une réalité. La vérité triomphe toujours », exulte Adoram Kikadilu.  »Longtemps classé injustement dans les oubliettes en occultant l’histoire politique, le président Kasa Vubu vient d’être réhabilité par Fatshi. En tant que Kasavubiste, je lui exprime ma gratitude », remercie Freddy Omari.
Député national élu de Matadi, Albert-Fabrice Puela, lui aussi est satisfait mais veut plus.  »Vive le président Joseph Kasa Vubu. Au nom de mon père et de tous les Congolais qui ont toujours déploré cette injustice et cette marginalisation de notre premier président, aujourd’hui proclamé héros national, j’exprime la joie et la gratitude de tout notre peuple, en ce jour pour l’aboutissement de nos revendications dans ce sens. Mais pour que cela ait un vrai contenu, il importe: de réhabiliter son mausolée et la route qui y mène; réhabiliter la place Kimpwanza et le monument du premier président; faire de la résidence de Kasa Vubu sur Inzia dans la commune de Kasa Vubu à Kinshasa, un musée avec tout ce que cela implique; la date du 24 mars devra désormais être dédiée au président Kasa Vubu et résoudre une fois pour toute, la crise politique qui déchire la province chère au président Joseph Kasa Vubu, en prenant enfin acte de la déchéance du gouverneur du Kongo central », propose-t-il.
Un autre post est celui de Bob Ndongala. Ses pensées vont droit à feu le président général Kimasi Matuika de l’Abako, le parti de Joseph Kasa Vubu qui  »aurait bien voulu entendre ça de ses propres oreilles (paix à son âme) et de tous les mbuta za bantu (les vieux, Ndlr) qui ont toujours dénoncé depuis les âges cette injustice et cette discrimination du premier président mbuta Kasa Vubu. Être proclamé héros national est un motif de fierté, de joie et de reconnaissance pour son combat ayant conduit à l’indépendance et pour son intégrité dans la gestion de la Respublica ».
Babel Babomba, coordonnateur BDE la Croisade Kongo a lui réagit sur WhatsApp.  »Nous pensons que l’élévation de notre Patriarche Joseph Kasa Vubu au rang de héros national, outre le fait qu’elle soit une fierté pour tous les Congolais en général et le Peuple Kongo en particulier, elle ne peut être considérée que comme l’expression d’une reconnaissance bien méritée de la part de tout le peuple congolais, dont l’histoire est jalonnée d’empreintes indélébiles que l’homme a pu laisser et des actes de bravoure qu’il a su poser à travers son engagement politique quasi désintéressé, sur fond d’une lutte à haut risque et d’un travail ardu mené sans répit en vue d’arracher de la part de l’État colonial belge, le droit à l’autodétermination en tant que Peuple libre et premier occupant d’une véritable nation congolaise à construire. Joseph Kasa Vubu demeure une icône et une référence incontestable de notre histoire politique récente, grâce notamment à sa perception élevée de la gestion de la chose publique fondée sur la rigueur, l’orthodoxie et l’éthique.
Soixante ans après notre accession à l’indépendance, il se constate que la crise à la base de notre retard de développement est fondamentalement éthique et morale et de ce fait Kasa Vubu passe pour l’incarnation de cet esprit rarissime qui fait défaut à notre microcosme politique actuel, savoir le dirigeant audacieux et intègre », soutient-il .

 »Nous tenons à remercier sincèrement le Chef de l’Etat, SEM Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir élevé le feu Président Joseph Kasa vubu au rang de Héros national. Cette reconnaissance aussi tardive soit-elle vient corriger l’histoire incomplète et truffée de notre pays. Ce n’est que juste et justice.
Pour ceux qui ne le savent pas, Joseph Kasa Vubu fut l’un des premiers congolais à proclamer l’indépendance du Congo. Beaucoup l’ont oublié, peut-être à cause de sa modestie et de sa discrétion. Né en 1917 à Kinkuma Dizi, groupement Dizi, secteur de Bula Naku, Territoire de Tshela , Kongo-Central, il a fait montre, très tôt, de convictions anticolonialistes. Placé en 1954 à la tête de l’Association des Bakongo (Abako), qu’il transformera en parti politique, il réclame d’abord plus de droits pour les Congolais. Puis monte d’un cran. En 1956, en lieu et place du plan Van Bilsen prévoyant une décolonisation sur trente ans, le manifeste de l’Abako exige l’indépendance immédiate. Enfin, le jour de son installation comme bourg­mestre de Dendale (actuelle commune de Kasa Vubu, à Kinshasa), après la victoire de sa formation aux municipales du 8 décembre 1957, Kasa Vubu refuse de hisser les couleurs belges. Cette indépendance d’esprit lui avait valu, dans le passé, d’être renvoyé du grand séminaire de Kabwe (Kasaï) pour « indiscipline ». Il est vrai que sous son côté sage et studieux – on l’avait surnommé « Kiboba », c’est-à-dire « le vieux » – se cachait un révolté.
Après son élection à la tête de l’État, le 24 juin 1960, à l’issue d’un vote au Parlement, il restera un homme simple. Il lui arrivait d’aller faire ses courses à pieds et de conduire lui-même sa Coccinelle. Si sa probité ne fait de doute pour personne, d’aucuns lui reprocheront en revanche une certaine apathie ainsi qu’un manque de fermeté qui auraient fait le jeu du lieutenant-général Mobutu. Renversé par ce dernier en novembre 1965, Kasa Vubu est relégué à Boma où il meurt en 1969, laissant une veuve, Mama Hortense et dix enfants dont Maman Justine M’Poyo Kasa Vubu, bien connue dans la sphère politique de la RDC. il est véritablement le père de l’indépendance du Congo. C’est devant lui que le Roi des belges proclama l’indépendance du Congo le 30 juin 1960 », réagit Crispin Mbadu, député national élu de Tshela, lui aussi sur whattsap.

2 Responses to "Kasa Vubu héros national: nombreux remerciements au président Tshisekedi sur la toile"

Leave a Reply

Your email address will not be published.