Kongo central : sénateurs, députés nationaux et confessions religieuses soutiennent Ronsard Malonda à la tête de la CENI

Kongo central : sénateurs, députés nationaux et confessions religieuses soutiennent Ronsard Malonda à la tête de la CENI

Malgré le bras de fer sur la désignation de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Naanga à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ravivé par son entérinement par l’Assemblée nationale, ses frères et sœurs du Kongo central le soutiennent. Sénateurs, députés nationaux et des confessions religieuses ne s’en cachent pas.

Pour les députés et sénateurs Kongo ’’Ronsard Malonda est sans nul doute l’homme qu’il faut à ce poste vu son expertise avérée tant au niveau national qu’international, sa longue expertise de plus de 15 ans à la CENI et la régularité de la procédure suivie lors de sa désignation par les confessions religieuses ne saurait être remise en question’’.

Rouspétée par l’église catholique, protestante, l’UDPS, le parti au pouvoir, la coalition Lamuka, des mouvements citoyens, la désignation de Malonda a été avalisée par la chambre basse.

 »Nous fustigeons le comportement irrationnel de certaines parties prenantes à ce processus qui, après y avoir participé de bout en bout, en renient les résultats ; condamnons avec la dernière énergie toute tentative de vouloir politiser le choix démocratique de la société civile, forces vives de la nation à la présidence de la CENI dès lors que la personne choisie répond bel et bien le mieux à tous les critères fixés  », indique Pierre Nsumbu, député national.

Des confessions religieuses aussi

Pour faire entendre leurs voix, ces élus du peuple se décident de faire des déclarations de soutien, organiser des marches, rencontrer le président de la République, les chefs de confessions religieuses.  »Nous irons jusqu’à Nkamba (siège international des kimbanguistes au Kongo central, Ndlr), rencontrer le chef spirituel Kimbanguiste. Nous voulons comprendre comment l’église kimbanguiste qui a sa base naturelle au Kongo central, qui a été créée par Simon Kimbangu peut aussi dire non à la promotion d’un fils compétent, ressortissant de cette province. Nous allons aussi obtenir des déclarations des chefs religieux qui soutiennent Ronsard Malonda », informe Modero Nsimba, député national. Déjà, des confessions religieuses entrent en danse(église protestante, salutiste,libérale, réveil et kimbanguiste) »Nous nous solidarisons aux choix des confessions religieuses nationales porté sur Ronsard Malonda Ngimbi en qualité de président de la CENI. Nous vous prions par ricochet en tant que père de la nation (le président Félix Tshisekedi, Ndlr) d’approuver ce choix, ce qui nous rejouirait énormément en tant que Congolais, en général et chef religieux Ne Kongo, en particulier », déclare depuis le bureau du représentant provincial de l’église Kimbanguiste à Matadi, le conseil des représentants provinciaux des confessions religieuses du Kongo central.

L’église catholique n’y était pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.