Kongo central : le vice-Premier ministre de l’Intérieur instruit pour organiser l’intérim du gouverneur

Kongo central : le vice-Premier ministre de l’Intérieur instruit pour organiser l’intérim du gouverneur

Une équipe du parquet général près la Cour constitutionnelle est à Matadi. Elle détient une lettre du procureur général près la Cour constitutionnelle Jean-Paul Mukolo Nkokesha au gouvernorat de province. Il y est demandé au gouverneur du Kongo central de démissionner.

La lettre du procureur général Jean-Paul Mukolo Nkokesha rappelle l’arrêt de la Cour constitutionnelle du 29 mai dernier. ‘’Il ressort de l’examen des différentes pièces versées au dossier qu’aucun recours n’a été enregistré au greffe de la Cour constitutionnelle en vue d’attaquer l’acte de l’Assemblée provinciale ayant donné lieu à votre destitution en application de l’article 94 de la loi organique du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle qui stipule que les arrêts de la Cour sont publiés au journal officiel, ils sont immédiatement exécutoires, le procureur général en poursuit l’exécution’’, fait-il observer. Le procureur général enjoint le gouverneur ‘’de déposer sa démission au président de la République, chef de l’Etat et de cesser d’exercer les fonctions de gouverneur de province du Kongo central’’. Il précise :’’Le refus de vous y soumettre vous exposera à la rigueur de la loi.’’

Protéger les biens de la province

Jean-Paul Mukolo demande au vice-Premier ministre de l’Intérieur de désigner l’intérimaire en vue d’assurer la continuité des services publics. Au procureur général près la Cour de cassation d’instruire le procureur général près la Cour d’Appel de Matadi « de prendre toutes les dispositions pour assurer la protection des biens de l’Etat lors de la remise-reprise ».

L’équipe de la cour de constitutionnelle n’a pas pu déposer la lettre au gouvernorat. Les services auraient refusé de la réceptionner étant donné qu’elle s’adresse personnellement au « gouverneur déchu ». Elle devrait aller la lui déposer dans sa résidence.

Dans le camp d’ Atou Matubuana, ils se  disent sereins.  »C’est une vaste blague, un coup d’épée dans l’eau », lance l’un d’eux.

L’Assemblée provinciale elle, a déjà reçu sa lettre.

2 Responses to "Kongo central : le vice-Premier ministre de l’Intérieur instruit pour organiser l’intérim du gouverneur"

  1. Poro pira  14 juillet 2020 at 15:06

    MERCI INFOBASCONGO POUR CETTE RAPIDITÉ DE L’INFORMATION. A Mr ATOU NOUS DISONS, LE CAROTTE SONT CUIT.

    Répondre
  2. Kennedy  14 juillet 2020 at 14:42

    Savoir quitter les choses.Il a déjà bénéficié des bonus suffisant depuis qu’il avait piégé son jeune frère de vice gouverneur…

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.