Kongo central: l’Assemblée provinciale sous haute surveillance policière

Kongo central: l’Assemblée provinciale sous haute surveillance policière

Après la présence d’une équipe de la Cour constitutionnelle venue déposer, à Matadi une lettre du procureur général près cette cour, Jean-Paul Mukolo, enjoignant le gouverneur Atou Matubuana de démissionner, des jeunes voudraient s’en prendre au siège de l’Assemblée provinciale. Des policiers sont déployés pour les en empêcher.


Forte présence policière devant l’organe délibérant et aux alentours. Plus de circulation des véhicules sur l’avenue Mfulu masaka. Selon une source, des policiers veillent pour éviter que des jeunes vandalisent cet hémicycle. Pour ces jeunes, ce sont des députés qui sont à la base de la lettre de Jean-Paul Mukolo.

Lire aussi:Kongo central : le vice-Premier ministre de l’Intérieur instruit pour organiser l’intérim du gouverneur

Du côté du gouverneur, ils jouent à l’apaisement.  »Je rassure que la lettre du procureur général de la Cour constitutionnelle n’a aucun effet juridique. Appelle nos différentes bases au calme face aux provocations », a apaisé sur Facebook, Murphy Lutete, conseiller politique du gouverneur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.