Funérailles des deux prêtres du diocèse de Matadi à Tumba: moments d’intenses déchirements

Funérailles des deux prêtres du diocèse de Matadi à Tumba: moments d’intenses déchirements

Dur moment pour le diocèse de Matadi qui a perdu deux de ses prêtres. Les abbés Alexis Mbwaki et Alexandre Dianzenza reposent dans le cimetière de la mission Tumba, dans le territoire de Mbanza-Ngungu, au Kongo central. C’était un temps de déchirement.


Par notre envoyé spécial Blaise Vangu

C’est un moment très chargé en émotions. Deux 4×4 landcruiser arrivent à la mission catholique de Tumba. L’un provient de Matadi et porte la dépouille mortelle de l’abbé Alexandre Dianzenza(mort de crise cardiaque); l’autre, de Kinshasa avec le corps de son collègue abbé Alexis Mbwaki, tous deux morts presqu’au même moment: deux ans d’écart d’âge et deux jours d’écart de décès pour des prêtres aux prénoms proches. Devant le parvis de l’église Saint Jean-Baptiste, Monseigneur l’évêque du diocèse de Matadi Daniel Nlandu, des prêtres, des religieuses, des membres des familles, des fidèles catholiques et des connaissances. La cloche sonne, beaucoup éclatent en sanglots. »

 »Votre travail restera gravé… »


Depuis janvier 2020, quatre prêtres au total sont passés de vie à trépas. Des fidèles s’inquiètent.  »Il ne faut jamais comprendre l’incompréhensible », a exhorté l’abbé Parfait Bumba, le chancelier de l’évêque dans son homélie.  »Vos départs ont plongé tout le diocèse dans la douleur. Votre travail restera gravé dans nos mémoires car vous avez servi fidèlement », a-t-il reconnu. Jean-Bruno Diandia est lui aussi prêtre du diocèse de Matadi. C’est un témoignage poignant envers des aînés qu’il fait.

Abbé Jean Bruno Ndiadia

Les absoutes sont dites, leurs familles ont pris la parole.
 »C’est un vide, des blessures difficiles à surmonter. Le mystère de la mort est difficile à supporter. Nous chrétiens catholiques, avons la foi que l’abbé Dianzenza demeurera à côté de Dieu, il ressuscitera comme Jésus-Christ et nous nous reverrons », espère stoïque Jean-Aimé Sakulu, son neveu.
La disparition de ces deux prêtres laisse un vide énorme.

Abbé Jean-Bruno Ndiadia

Puis, les deux cercueils sont entrés dans la chapelle pour une cérémonie à huis clos.


A 13h30, leurs dépouilles mortelles sont descendues dans leurs tombes au cimetière de la mission Tumba.

One Response to "Funérailles des deux prêtres du diocèse de Matadi à Tumba: moments d’intenses déchirements"

  1. Mike Zola  20 juillet 2020 at 7:58

    Oui , triste histoire des deux Prêtres
    Abbé Alexis Mbuaki , mon oncle Repose toi en paix , je garde encore les souvenir, en 1988 , avant ton Ordination , nous avons risqué un accident dans la Rivière d’inkisi dans une pirogue, qui a failli nous emporté, en outre d’autre expérience de la vie ….été
    Repose toi en paix que la terre de nos ancêtres te soit légère.
    Pour l’abbé Alexandre Dianzenza ; tu été un grand frère pour moi un grand Ami, à partir du grand Séminaire de Mayidi, et tu ne manqué , de demander la santé de ma Famille pendant mon absence, tu restera gravée dans mon coeur, repose toi en paix que la terre de nos ancêtres te soit légère.
    Par Mike Zola Ne Kongo Nkosi

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.