Covid-19: la RDC réduit la mortalité de 11% à 2,4%

Covid-19: la RDC réduit la mortalité de 11% à 2,4%

Retour à la normale de la vie en RDC: le président de la République lève l’état d’urgence le 21 juillet. Le pays a réussi à réduire la mortalité de 11% à 2,4% selon le président de la République qui prescrit le respect des gestes barrières.

Bars rouverts, restaurants, écoles, universités, églises selon des dates précises: la RDC lutte contre le Coronavirus. « Nous sommes parvenus à réduire la mortalité très élevée au début de l’épidémie de 11 à 2,4%, actuellement avec un nombre de plus en plus croissant de guéris », se félicite le président de la République. Avec la baisse sensible du nombre de cas en juillet, Félix Tshisekedi informe que « le pays est actuellement à la 9ème place en Afrique en terme de nombre des cas et 12ème en terme de nombre de décès. » Ce bilan, a-t-il dit, déjoue tous les pronostics catastrophiques qui avaient été prédits pour la RDC en mars dernier.
La RDC compte en date du 20 juillet 8534 cas et 196 décès.

 »La fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie dans notre pays »

 »C’est grâce aux mesures prises en début d’épidémie et aux autres qui ont suivi, associées à la bravoure des équipes impliquées dans la riposte multisectorielle, que la progression de l’épidémie a été ralentie à Kinshasa et son expansion freinée dans toutes les provinces. » « La fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie dans notre pays », met en garde Félix Tshisekedi. C’est à cela qu’il insiste sur le respect strict des mesures barrières  »afin d’éviter un regain d’épidémie susceptible d’annihiler tous les efforts consentis pour endiguer le Coronavirus en RDC ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.