Le procès en appel de vital Kamerhe s’ouvre vendredi 24 juillet

Le procès en appel de vital Kamerhe s’ouvre  vendredi 24 juillet

Vital Kamerhe sera de nouveau devant la justice vendredi 24 juillet dans un procès en appel sur le programme des 100 jours au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa.

Suscitera-t-il encore autant d’engouement ce procès en appel des 100 jours après la condamnation de Vital Kamhere à 20 ans des travaux forcés le 20 juin dernier en première instance? L’ancien directeur de cabinet du président de la République a été condamné pour détournement des deniers publics, corruption et blanchiment des capitaux par le tribunal de grande instance de Kinshasa /Gombe. Le montant est de près de 50 millions de dollars des maisons préfabriquées prévues dans le programme d’urgence des 100 jours lancé par Felix Tshisekedi après son investiture le 24 janvier 2019. Son co-accusé, l’entrepreneur Libanais Samih Jammal est lui aussi condamné à 20 ans des travaux forcés.

Lire aussi: RDC: 20 ans de travaux forcés pour Vital Kamerhe

Ce procès diffusé sur les antennes de la chaîne nationale avait suscité un grand engouement. Il pourra en être de même car Kamhere a toujours clamé son innocence. Des militants de son parti politique l’Union pour la nation congolaise (UNC) ont organisé plusieurs manifestations pour dénoncer un ‘’procès politique’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.