Covid-19: Chantal Via et l’ONG Congolabel lancent l’opération distribution des masques et gel hydroalcoolique

Covid-19: Chantal Via et l’ONG Congolabel lancent l’opération distribution des masques et gel hydroalcoolique

Après la levée de l’état d’urgence sanitaire en RDC le 21 juillet, l’ONG Congolabel n’entend pas baisser les bras. Elle prévient sur la dangerosité d’un regain de la maladie. Du coup, elle sensibilise sur le respect des gestes barrières.
Sa présidente Chantal Via et son équipe étaient d’abord face aux vendeurs de Lemba et Makala, à Kinshasa.

Avec les vendeurs de Lemba Terminus et ceux de Makala à qui elle a remis plusieurs masques et gel hydroalcoolique, Chantal Via évoque la lutte post-état d’urgence sanitaire. Pour elle, « pendant et après cet état d’urgence, la lutte contre le Coronavirus passe indéniablement par le respect de gestes barrières ». « Nous devons redoubler de vigilance car beaucoup ont baissé la garde, conseille-t-elle. Rappelez-vous l’adresse du président de la République: la fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin du Coronavirus dans notre pays. Respectons plus que jamais l’usage de gestes barrières ». L’assistance acquiesce par des hochements de têtes . « Elle a totalement raison », avoue un des vendeurs à ses collègues.

Kin Bopeto

L’activité de Congolabel se greffe à l’opération Kin Bopeto (Kinshasa propre, Ndlr) qu’execute le gouverneur de la ville de kinshasa. « Nous devons nous habituer avec ce nouveau mode de vie c.-a-d. vivre avec la maladie, en portant nos masques, en nous lavant régulièrement les mains et surtout en assainissant notre environnement. Ce n’est que de cette façon que nous pouvons nous protéger, protéger les autres et stopper net la propagation de cette maladie mortelle ».

Une affaire de tous

Quatre mois après le début de la pandémie à Kinshasa, épicentre de la maladie, d’aucuns ont baissé la garde dans la lutte contre ce nouveau Coronavirus. Plus de port de masque, de lavage régulier des mains. Les Congolais, kinois en l’occurrence, semblent s’acclimater au Coronavirus. Avec la levée de l’état d’urgence sanitaire, les gestes barrières sont de moins en moins appliqués. Il faut donc un coup de pouce. C’est ce que fait Chantal Via. La présidente de Congolabel en remettant ce lot important lot de masques et gel invite tout le monde à se joindre à cette action salutaire pour dit-elle accompagner l’action du gouvernement de la République, celle de lutter contre le Coronavirus. « C’est une affaire de tous », conclut-elle.
Congolabel ouvert aux partenaires compte faire la même chose aussi à Matadi et dans d’autres coins du Kongo central.

Leave a Reply

Your email address will not be published.