Marche contre le gouverneur: fort déploiement des policiers

Marche contre le gouverneur: fort déploiement des policiers

Plusieurs policiers sont déployés principalement dans la commune de Matadi, dans le Kongo central Objectif: contrécarrer la marche initiée par des élus du peuple du Kongo central et interdite par le maire de la ville.

7h30, ciné-palace! Des policiers sont aux alentours de l’Assemblée provinciale du Kongo central. Certains y ont passé la nuit. Un baille grandement, l’autre s’étire.  »Soyez prêts et cessez de ricaner, la journée est agitée », conscientise l’un de leurs chefs qui dans la foulée demande à un passant  »de ne pas attendre son taxi devant l’Assemblée provinciale », car, dit-il, « il n’y aura pas de circulation ». L’avenue Mfulu Masaka est donc bloquée.

Fourmillement de policiers

Au gouvernorat, à la place 2415 où des policiers ont aussi monté la garde, l’un d’eux vient d’acheter son pain badigeonné de pâte d’arachides, c’est l’heure du déjeuner. D’autres armes léthales en mains sont assis. Des policiers, on en voit aussi à la Cour d’appel de Matadi, à Coca-Cola jusqu’à Mvuadu où certains sont perchés dans les hauteurs des habitations,beaucoup sont en tenue civile. Le nombre des policiers paraît inhabituel. »Ils sont venus de kin »,signale le député national Adrien Phoba. La résidence de son collègue Papy Mantezolo est encerclée par des policiers selon une source digne de foi .
Des habitants, probablement des marcheurs sont parsemés sur la voie. La marche pour demander le départ du gouverneur Atou Matubuana qui, selon des députés doit démissionner sur base de l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle sera-t-elle effective ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.