Le corps sans vie d’un homme retrouvé près du Complexe scolaire Blanche neige, à Matadi

Le corps sans vie d’un homme retrouvé près du Complexe scolaire Blanche neige, à Matadi

Un cadavre vient d’être retrouvé ce dimanche matin vers le complexe scolaire Blanche neige à Kinkanda à Matadi.
L’infortuné a vraisemblablement été torturé puis tué.

Allongé par terre, dénudé, visage ensanglanté, saupoudré de piment et portant la marque d’un coup de machette, bras repliés de force au-dessus de la tête et garrottés de ceintures et les jambes portant des hématomes, signe apparemment de torture. La dépouille de Aris Ilo gît la tête sur une marre de sang à proximité du complexe scolaire Blanche neige. Ses jambes portent des marques de torture. Ses effets, un sac et des habits sont juste à côté. Ses meurtriers l’avaient déshabillé. L’expression de son visage à elle seule, traduit la souffrance qu’il a endurée avant de passer de vie à trépas. Ses proches et amis sont incosolables. « Nani asali yo boyeee, pona likambu nini Ilo? (Ilo, qui t’a tué de manière si effroyable et pourquoi?, Ndlr) », pleure une femme vendeuse de Bilokos (article de seconde main importé d’Europe, Ndlr).

D’après cette femme et d’autres vendeurs, « Aris Ilo est venu il y a peu de Kinshasa où il habite le quartier Kinsaku dans la commune de Matete. A Matadi, pour gagner sa vie, il aide dans plusieurs tâches les vendeurs du marché Bilokos situé entre l’avenue la Tortue et l’immeuble Didier chic et y vend aussi ». Un de ses collègues affirme « que lui et Ilo étaient ensemble la nuit d’hier au bar chaudron. Mais que ce dernier le pressait de quitter les lieux ». Finalement Ilo s’en ira seul puisque son ami lui, restera sur place.

Ses collègues estiment que Aris Ilo serait tué ailleurs et son corps jeté par ses bourreaux dans une parcelle près de Blanche neige. Le propriétaire de la parcelle corobore cette version. « Vers deux heures j’étais en dehors de la maison et le corps n’y était simplement pas », affirme-t-il.

A 10 heures ce dimanche, les collègues de Aris ont eux-mêmes acheminé sa dépouille à la morgue de Kinkanda. La police elle, annonce l’ouverture d’une enquête.

2 Responses to "Le corps sans vie d’un homme retrouvé près du Complexe scolaire Blanche neige, à Matadi"

Leave a Reply to Antonio Cancel Reply

Your email address will not be published.