Marche réprimée du 31 juillet à Matadi: des élus décident de porter plainte contre le commissaire provincial de la police et le gouverneur

Marche réprimée du 31 juillet à Matadi: des élus décident de porter plainte contre le commissaire provincial de la police et le gouverneur

Victimes selon eux de bavures policières et jet des pierres de la part des voyous lors de la marche réprimée du 31 juillet, les députés provinciaux et nationaux ayant initié ladite marche pour réclamer le départ au poste du gouverneur Atou Matubuana, décident de porter plainte contre le Numéro 1 de la police au kongo central et le gouverneur. Ils l’ont dit lundi soir 3 août dans la résidence du président Anatole Matusila. La déclaration est lue par le député national Albert- Fabrice Puela, fracturé à la jambe droite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.