L’économiste Cédric Bile propose l’agriculture pour sortir de la crise Covid-19 en RDC

L’économiste Cédric Bile propose l’agriculture pour sortir de la crise Covid-19 en RDC

La Covid-19 n’épargne pas l’économie de la RDC. La monnaie nationale a perdu plus de 13% de sa valeur depuis début 2020. Le prix surtout des denrées alimentaires a pris de l’ascension sur le marché. Dans ce contexte difficile, le jeune économiste et enseignant réfléchit sur l’après-crise. Sa thérapie : l’agriculture.

En RDC 1$ US se change aujourd’hui contre le franc congolais à 1 976 Fc.  Il y a peu, il se négociait à 2050 Fc. ‘’En effet,  la monnaie est dans l’économie ce que le sang est dans le Corps humain en permettant la circulation des biens et services et donc de la richesse du pays, métaphore Cédric Bile. Il faut qu’on arrête cette hémorragie pour que le déficit budgétaire couplé du déficit extérieur refasse les conséquences de triste mémoire subies pendant les années 80-90 conduisant aux Programmes d’ajustement structurel.’’  ‘’Les maigres ressources devraient être canalisées vers les secteurs porteurs’’. ‘’ L’agriculture lance le développement. Elle fournit des denrées alimentaires bon marché et réduit donc l’insécurité alimentaire pour l’entretien de la force du travail et des matières premières à faible coût pour les industries (condition sine qua non du développement)’’, explique-t-il.

Des reformes

Selon un rapport de la Banque mondiale, la pandémie de coronavirus (COVID-19) devrait entraîner une récession économique de  -2,2 % en 2020 en raison de la baisse des exportations due à la mauvaise conjoncture mondiale.  Dans ce pays avec des milliers de terres arables, l’importation des denrées alimentaires prime. Le programme ambitieux des 100 jours du président de la RDC n’avait pas pris en compte l’agriculture.

L’économiste pense aux revenus agricoles améliorés qui peut développer la demande en biens d’autres secteurs comme l’industrie. Ce n’est pas tout, Il y aussi, estime-t-il, les recettes d’exportation agricole qui peuvent vite contribuer à l’équilibre extérieur et permettre l’entrée des devises. Cependant, il y a un bénéfice au fil de temps avec la productivité : La hausse de l’épargne sera induite. Mais comment y parvenir ? ‘’ Il faut des réformes sérieuses dans ce secteur en commençant par la formation qui doit être orientée vers la production et la construction des routes de dessertes agricoles pour désenclaver les potentiels parcs agricoles’’, propose Cédric Bile. 

2 Responses to "L’économiste Cédric Bile propose l’agriculture pour sortir de la crise Covid-19 en RDC"

Leave a Reply

Your email address will not be published.