Matadi: des prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle

Matadi: des prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle

A la prison centrale de Matadi, des condamnés sont libres. Ils bénéficient de la grâce présidentielle. D’autres voient leurs peines commuées.

Ils sont 124 prisonniers à bénéficier de cette grâce présidentielle du 30 juin dernier.  »La prison n’est pas facile. C’est fini, j’ai compris la leçon, jure un jeune, lèvres sèches, cheveux et vêtements sales. Merci au président de la République.  » ‘’Maintenant qu’ils sont devenus des personnes nouvelles, ils doivent changer. Il ne faudrait pas que leur sortie soit une occasion de perturbation à la cité. Ceux qui sont restés doivent améliorer leur comportement car la fois prochaine on va le faire pour eux’’, explique Paul Banze, procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Matadi.La peine de trente-deux condamnés à mort est commuée en servitude pénale et de 29 condamnés à perpétuité, à la servitude pénale de 20 ans.

Un grand pas

Avec cette grâce présidentielle la prison centrale du Camp Molayi de Matadi est désengorgée d’environ 14%.  »C’est un grand pas pour une prison comme celle de Matadi. Il reste que les autres dossiers soient suivis pour que des innocents ne croupissent plus en prison et, c’est une bonne chose dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus », se réjouit Néhémie Nkusu, président provincial de l’ONG Fraternité des prisons.

One Response to "Matadi: des prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle"

Leave a Reply

Your email address will not be published.