Réaction du ministre de l’EPST au sujet de la reprise des cours pour les classes montantes

Réaction du ministre de l’EPST au sujet de la reprise des cours pour les classes montantes

A quand la reprise des cours pour les clases montantes en RDC? La question du journaliste au ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) Willy Bakonga sur la Radio télévision nationale congolaise (RTNC) n’est pas rassurante.

Parents et élèves attendaient fievreusement le passage du ministre de l’EPST au journal de 20 heures sur la chaîne nationale tellement la twitosphère en avait fait largement écho. Mais sa réponse fait encore planer le doute.  »Les élèves ont déjà passé 150 jours de classe à la maison. L’idée de l’année blanche doit être écartée. Il y a des réflexions qui sont en train d’être faites avec mes experts et des partenaires éducatifs pour trouver les voies et moyens pour terminer l’année en beauté avec ces élèves des classes montantes. Très prochainement vous serez fixés », promet le ministre.

 »C’est vague! »

 »Très prochainement, c’est vague! Ils doivent trouver une solution car nous ne devons pas perdre l’argent déjà payé », réagit une mère devant sa fille Précieuse qui, tout sourire préfère que l’année se solde par le calcul de la moyenne des résultats des périodes passées.  »Mes enfants sont en colère contre le ministre. Ils attendaient une bonne nouvelle, eux qui se sont déjà préparés avec des masques, gel hydroalcoolique….Ce pays ! », s’étonne une femme de Moanda au Kongo central. La reprise des cours le 10 août pour les finalistes du primaire et secondaire sera un grand test face à la Covid-19 pour savoir si les élèves des classes montantes qui parfois sont 80 dans une salle de classe partageant un banc à trois ne sera pas un danger.

Leave a Reply

Your email address will not be published.