Covid-19 : le secret de rares pays qui ont supprimé très vite le virus

Covid-19 : le secret de rares pays qui ont supprimé très vite le virus

Cent jours sans contamination : certains pays ont des recettes qui peuvent aider le monde secoué par la Covid-19 particulièrement la RDC. Le directeur général de l’OMS Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus en a fait mention lors du point de presse qu’il a animé le 10 août dernier.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus cite en exemple  certains pays de la région du Mékong, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda et de nombreux États insulaires des Caraïbes et du Pacifique ‘’qui ont été capables de supprimer le virus très vite’’. ‘’La Nouvelle-Zélande est considérée comme un exemple mondial et, ce week-end, la Première ministre, Jacinda Ardern a célébré les 100 jours sans transmission communautaire, tout en soulignant qu’il était important de demeurer prudent’ ’, informe-t-il.  En Afrique, il évoque le cas du pays des mille collines. ‘’Les progrès accomplis par le Rwanda s’expliquent par une combinaison similaire de leadership solide, d’efforts de réalisation de la couverture sanitaire universelle, d’agents de santé bénéficiant d’un soutien adéquat et d’une communication de santé publique claire’’, explique le directeur général de l’OMS. Sa recette : Tous les tests de dépistage de la COVID-19 ainsi que les traitements de la maladie sont gratuits, il n’existe donc aucun obstacle financier au dépistage des populations. Et lorsqu’une personne obtient un résultat positif, elle est placée en isolement et les agents de santé rendent ensuite visite à tous les contacts potentiels et les testent également.

‘’Supprimer, supprimer, supprimer le virus… ‘’

Pour Dr Tedros ‘’le fait de bien comprendre les principes de base permet de savoir où se trouve le virus et de prendre les mesures ciblées nécessaires pour supprimer la transmission et sauver des vies. Cela signifie que lorsque des cas sont identifiés, les pouvoirs publics peuvent rapidement mettre en œuvre des mesures ciblées et concentrer les efforts de lutte dans les zones qui en ont le plus besoin’’. Son allocution est faite pendant que dans plusieurs pays, les écoles ont rouvert. C’est le cas de la RDC. Ce pays à la date du 11 août qui compte 9 538 cas et 225 décès. L’OMS est claire sur la reprise des cours: ‘’Nous souhaitons tous la réouverture des écoles en toute sécurité, cependant nous devons aussi veiller à ce que les écoliers, le personnel et les membres du corps enseignant soient en sécurité. Le fondement de cette mesure repose sur une maîtrise appropriée de la transmission au sein de la communauté.’’ Mais il n’y a pas que les écoles qui préoccupent. Il faut relever aussi, les églises, restaurants, bars… ‘’Il faut supprimer, supprimer, supprimer le virus. Si nous parvenons à supprimer le virus efficacement, nous pourrons reprendre les activités en toute sécurité au sein de la société’’, conseille le directeur général de l’OMS.

Leave a Reply

Your email address will not be published.