La ‘’Fondation Jean-Bosco Khonde’’ impliquée dans la lutte contre la Covid-19 à Tshela au Kongo central

La ‘’Fondation Jean-Bosco Khonde’’ impliquée dans la lutte contre la Covid-19 à Tshela au Kongo central

Gel hydroalccolique, cache-nez et banderoles de sensibilisation ont été mis à disposition des habitants de Tshela au Kongo central par la ‘’fondation Jean-Bosco Khonde pour la paix et le développement’’. Ces habitants en avaient cruellement  besoin.

En route pour Tshela, le notable Jean-Bosco Khonde passe par Matadi. Il est ahuri par le spectacle qu’il voit. ‘’Aucun geste barrière n’est respecté par la population. Les gens se saluent en se serrant la main alors que cela a été interdit par les autorités du pays dans le cadre de la lutte contre la COVID-19’’, peine-t-il à comprendre sur africanews. C’est justement ce comportement qu’il tient aussi à éviter aux habitants de Tshela.  A maints endroits publics de cette cité, sa fondation a hissé des banderoles. Elles portent un message expressif sur la lutte contre cette pandémie. Pour porter haut ce message, il est passé dans plusieurs chaînes locales. Son message est clair : respect de la distanciation d’au moins 1 mètre, port régulier et correct du masque, lavage régulier des mains, tousser dans le creux du coude…

Le président de la fondation qui porte son nom et certains de ses membres sont allés aussi  au contact des habitants. Il leur a apporté de milliers de flacons de gel hydroalcoolique et cache-nez. ‘’ Cela va vous aider à vous protéger et à protéger les autres face à cette maladie meurtrière’’, a-t-il fait savoir à la paroisse Catholique de Mbanga. Même message aux deux marchés de la cité de Tshela. ‘’Nous savons que la maladie existe mais nous n’avions pas de quoi nous protéger. Ce geste est d’une grande portée pour nous’’, a remercié une vendeuse.

Le territoire de Tshela est en proie à la Covid-19. Le 24 août dernier, un cas de Coronavirus a été répertorié dans ce territoire contigu à celui de Lukula qui en compte 12 avec deux décès.

Les prisonniers aussi

A Matadi, le Coronavirus s’est déjà infiltré à la prison centrale du Camp Molayi. Ancien ministre provinciale de la Justice, l’avocat Khonde sait donc que les 100 pensionnaires de la prison de Tshela sont en danger.  Eux aussi ont reçu des masques et du gel hydroalcoolique.

Mais au-delà de ces produits sanitaires, la ‘’Fondation Jean-Bosco Khonde’’ a offert des boites de conserves et des chickwanges aux prisonniers mais aussi à de milliers d’habitants. Elle tenait à offrir un repas à ses frères et sœurs.

Le Kongo central compte à la date du 26 août 429 cas de Covid-19. Dans plusieurs agglomérations de cette province, les gestes barrières sont bafoués. ‘’ Les autorités de la province doivent vite se ressaisir car la maladie entre dans sa deuxième phase qui est ravageante’’, alerte le notable Jean-Bosco Khonde.

Légende photo:africanews

Leave a Reply

Your email address will not be published.