Kimpese-Lukala: après trois jours dans le noir, le courant pourrait être rétabli ce mercredi 9 septembre

Kimpese-Lukala: après trois jours dans le noir, le courant pourrait être rétabli ce mercredi 9 septembre

La Société nationale d’électricité (Snel) est à pied d’œuvre pour remplacer le disjoncteur tombé en panne et rétablir le courant à Kimpese et Lukala, deux cités du Kongo central. Tout pourrait rentrer à la normale ce mercredi 9 septembre. Dans l’entretemps, les habitants souffrent.

Depuis trois jours, des agents de la Snel s’affairent à faire un montage sur un nouveau disjoncteur commandé à Nsanga. Le pivot de l’ancien disjoncteur de 70 Kilovolt de l’arrivée Zongo à Lukala s’était cassé. L’équipe de protection peine à trouver une solution sur la filerie. ‘’La tension d’alimentation des bobines fermeture et ouverture est de 220 volts courant continue alors qu’ici la batterie, c’est 110 volts. On cherche à voir comment contourner cette difficulté. On y travaille, on verra d’ici la fin de la journée », explique Diese Longanga, chef de division poste et lignes des cataractes. C’est depuis 32 ans que ce disjoncteur fonctionne. Or, sa durée de vie est de 25 ans. Lufutoto n’a plus qu’un seul disjoncteur, celui de Inkisi est tombé en panne.

Les habitants souffrent

Les habitants eux souffrent énormément. ‘’Nous allons charger nos téléphones dans des cabines. Et, le prix est passé de 200 FC à 300 FC. En plus, nous peinons pour conserver les vivres frais’’, s’inquiète M.L, une habitante de Kimpese.  »Nous utilisons désormais la braise pour cuisiner, la nuit on s’éclaire avec des torches. Ce n’est pas facile du tout », se plaint Mathy, une autre habitante. L’Institut médical évangélique (IME) qui abrite l’unique morgue de la contrée est obligée de recourir au groupe électrogène, ‘’ce qui cause d’énormes pertes’’. M.L ’espère que les techniciens de la Snel vont effectivement achever le travail aujourd’hui’’.

Les cimenteries de Lukala, Kimpese et PPC elles, fonctionnent normalement grâce à leurs différents postes.

One Response to "Kimpese-Lukala: après trois jours dans le noir, le courant pourrait être rétabli ce mercredi 9 septembre"

Leave a Reply

Your email address will not be published.