Matadi: plusieurs écoles reportent la clôture de l’année scolaire

Matadi: plusieurs écoles reportent la clôture de l’année scolaire

Alors que l’année scolaire 2019-2020 s’achève officiellement jeudi 10 septembre, certaines écoles l’ont reportée. Elles évoquent plusieurs raisons. Du côté des autorités scolaires, elles ne savent que faire car, elles n’ont récu aucune instruction de leur hiérarchie.

Complexe scolaire Mama Ntangu, Soyo 4 à Matadi! Un parent vient retirer un fascicule pour son enfant de 3ème maternelle. Il contient des exercises sur base desquels entre autres cet élève sera évalué. Dans une classe, des élèves du primaire s’exercent sous la supervision de leurs enseignants, d’autres viennent déposer des fascicules déjà corrigés.
La date limite de dépôt est fixée au jeudi 17 et la clôture de l’année scolaire deux jours après.
Pourtant, l’année scolaire prend officiellement fin ce 10 septembre. « Notre école a servi de centre pour le Test national de fin d’études primaires. Nous devons rattraper le retard subi, se justifie le directeur de l’école. Nous fermons nos portes le 19 septembre ». Il explique « que les élèves du secondaire sont soumis à une épreuve de fin d’année dont le résultat sera couplé à celui du premier semestre. Pour les élèves des cycles maternel, 1ère et 2ème primaire, la moyenne sera calculée sur base des résultats du premier trimestre, des 5 et 6ème période et des exercices repris dans le fascicule. Les élèves de 3, 4 et 5ème primaire, seront en plus soumis à une évaluation ». Les maternelles paieront en guise de frais 11 000fc (5,5$), 23 000fc (11,5$) pour les classes de primaire et 35 000fc (17,5$) pour les secondaire et humanités.

Toujours a Soyo au complexe scolaire Arche de Noé, les élèves étaient bien présents pour la proclamation des résultats et la clôture de l’année scolaire mais, elle a avorté. Ils ont rebroussé chemin sans bulletin. Une enseignante explique « que les élèves n’ont pas apporté les 20000fc (10$) exigés par l’école ». Cet argent apprend-on devait servir à couvrir l’opération de calcul de la moyenne annuelle effectuée pour évaluer les élèves.

Au complexe scolaire Les Chérubins, à Biwewe, pas de clôture non plus. L’école entame les examens de fin d’année.  » Elle exige des frais scolaires avant de passer l’examen », regrette un parent d’élève.
Ce dernier ne comprend pas que l’école soit en contradiction avec les autorités scolaires du pays. Au collège Vuvu-Kieto, les résultats sont disponibles mais,c’est dans deux jours que l’année scolaire s’achève. Les écoles qui étaient des centres de l’examen d’État n’ont pas, elles aussi rendu public les résultats.

kiddies académique à Kinkanda,à Matadi,fait partie de rares écoles où l’année scolaire s’achève.Elude passe en 1ere primaire,le premier de sa classe avec 93% .

Eulude,élève de Kiddies academique à Matadi

Aucune instruction

Du côté des autorités, c’est l’incompréhension totale. Elles disent ignorer ces dispositions.
« C’est aujourd’hui la clôture de l’année scolaire, mais pour les classes montantes, nous n’avons jusque-là reçu aucune instruction de la hiérarchie nationale, nous attendons. On ne peut pas faire quoi que ce soit soi-même, avance l’une d’elles.
« On avait dit à toutes les écoles d’organiser les examens bien avant », explique pour sa part Noël Nlandu, sous-proved Matadi 1 qui renchérit que « pour les classes montantes, aucune instruction n’a pour l’heure été transmise et que le secrétaire général à l’enseignement primaire, secondaire et technique Jean-Marie Mangobe avait verbalement déclaré lors du lancement de la session ordinaire de l’examen d’État que pour ces classes, les élèves seront évalués sur base de la moyenne annuelle ».

Elle intervient d’habitude début juillet mais la clôture de l’année scolaire intervient cette année le 10 septembre pour raison de crise sanitaire due au Coronavirus. La rentrée scolaire 2020-2021 est, elle ,prévue le 5 octobre prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published.