Mbanza-Ngungu: bouffée d’oxygène pour la Coopec Camec grâce au FPM

Mbanza-Ngungu: bouffée d’oxygène pour la Coopec Camec grâce au FPM

Malgré les effets néfastes de la Covid-19, le Fond pour l’inclusion financière (FPM) en RDC tient à ce que la coopec Camec de Mbanza-Ngungu, au Kongo central soit toujours capable de répondre aux besoins de ses membres. Un contrat de partenariat financier et technique a été signé entre les deux structures mercredi 16 septembre. Un vrai ballon d’oxygène pour cette caisse de proximité.

Les quatre axes de ce soutient sont : le coaching du management, la gestion de portefeuille des crédits, la digitalisation de la collecte de l’épargne et le changement des paramètres.

Jean-Claude Thetika, directeur général de la FPM

Le FM a pour mission de favoriser l’inclusion financière qui cible en particulier les Micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et les populations actives à faibles revenus. En 2019, il a aussi signé un contrat de partenariat technique avec la coopec Camec en vue de lui apporter un appui dans l’amélioration de l’offre de services destinée aux MPME et aux ménages à faible revenu. Martin Nzuzi en est une des bénéficiaires.

Pour y arriver Nzuzi a été formé par la Camec tout comme d’autres membres.

Dépôt du grossiste Martin Nzuzi de Mbanza-Ngungu, membre de Camec

La confiance d’avec les gestionnaires de la Camec est le terreau du succès de cette coopec qui compte à ce jour 19 324 membres. ‘‘ Cela nous permet de résister car seul ce n’est pas possible. Nous veillons à ce que leur argent soit bien utilisé. Ils doivent continuer à nous faire confiance et que les autres qui ne sont pas avec nous viennent, ils ne seront pas déçus », invite Xavier Bitemo, le PCA. La Camec existe depuis 1987. Elle fait partie des structures qui occasionnent un foisonnement d’activités à Mbanza-Ngungu. L’accompagnement du FPM demeure salutaire pour cette coopérative.

Leave a Reply

Your email address will not be published.