Matadi: deux disparus après une collision entre une pirogue et une barge sur le fleuve Congo

Matadi: deux disparus après une collision entre une pirogue et une barge sur le fleuve Congo

L’attente est longue, celle des familles de deux vendeurs de sable disparus le 17 septembre après que leur pirogue a heurté une barge au débarcadère se trouvant à proximité du pont maréchal Mobutu,à Matadi,au Kongo central.

Dieu-merci est oncle de Guylain, un des disparus de cet accident. Il attend qu’il fasse 13 h 10′ pour dit-il repêcher son neveu.
Ses yeux sont rivés sur la barge d’une société chinoise. C’est contre cette embarcation que la pirogue à moteur où se trouvait Guylain s’est cogné .  »Quand quelqu’un se noie, son corps peut monter le jour suivant à la même heure », explique-t-il. Sa peine est qu’il a toujours sauvé plusieurs personnes en train de se noyer mais il n’a pu le faire pour son neveu.  »Il est pourtant un expert nageur. Quand leur pirogue a été poussé par la force des eaux, il y a eu un grand choc qui l’a détruite et ils se sont retrouvés sous la barge difficile a déplacer », regrette-t-il. Il n’y a eu que deux rescapés. Dieu-merci est le président des piroguiers de Matadi. Ils sont pêcheurs mais aussi vendeurs de sable qu’ils draguent dans le fleuve.  »Je maîtrise les eaux du fleuve. Je sais quand la période est dangereuse. J’alerte toujours les autorités mais c’est sans succès », denonce-t-il. Le matin du vendredi 18 septembre, une autre pirogue s’est encore émiettée après avoir heurté la même barge. L’équipage a été sauvé de justesse. Au cours de cette année, Dieu-merci comptabilise déjà cinq morts parmi les piroguiers. Ils étaient 14 l’année passée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.