Kongo central : on n’en sait un peu plus sur le suicide de l’abbé Jean-Marie Mayoni

Kongo central : on n’en sait un peu plus sur le suicide de l’abbé Jean-Marie Mayoni

La nouvelle a surpris : le suicide par pendaison de l’abbé Jean-Marie Mayoni, prêtre du diocèse de Kisantu. Des questions taraudaient. Des sources concordantes révélaient qu’ils étaient victimes d’une arnaque de mercure. Une lettre écrite de sa main corrobore cette affirmation.

Le prêtre à la paroisse saint Joseph de Kintanu était embarqué dans une histoire de vente de mercure avec d’autres prêtres. Depuis plusieurs jours, ils se décarcassait en vain pour restituer de l’argent qu’ils avaient emprunté après avoir été dupé(il cite des noms que nous nous interdisons de relayer) . Du coup, il menaçait de mettre fin à sa vie. Il le reconnait dans une lettre certifié par le Tribunal de grande instance d’Inkisi qu’il a écrite à l’Evêque, ses confrères, sa famille et ses connaissances. Il demande pardon pour ce que lui-même appelle ‘’acte ignoble qui va blesser, choquer et scandaliser’’. ‘’Je n’ai plus de force pour supporter la déchéance de ma vie et les conséquences fâcheuses qui risquent de découler des emprunts  que nous avons faits pour finaliser ce dossier. Ces emprunts ont été possible parce que ces personnes nous ont fait confiance et aujourd’hui, elles deviennent des victimes’ ’, regrettait-il. C’est à cela qu’il demande à ses grands-frères de vendre ses biens en vue de payer ses dettes épargnant le diocèse de ce problème. Le montant escroqué serait important. Certains parlent de 40 000$, d’autres évoquent un peu plus(plus de 200 000$). L’argent du diocèse y compris.

Le suicide à l’aide de ce qui parait comme un câble d’ordinateur de l’abbé Jean-Marie Mayoni ,25 ans de vie sacerdotale, le 14 septembre dernier a laissé en émoi plus d’une personne.

One Response to "Kongo central : on n’en sait un peu plus sur le suicide de l’abbé Jean-Marie Mayoni"

Leave a Reply

Your email address will not be published.