»Travailler dans une académie de football en RDC ou en Afrique pour former des jeunes talents »: l’ambition de Gody Zayobi, jeune entraîneur aux USA

 »Travailler dans une académie de football en RDC ou en Afrique pour former des jeunes talents »: l’ambition de Gody Zayobi, jeune entraîneur aux USA

Il connaît la RDC, son pays, l’Afrique son continent,ce vivier de jeunes talents. Avec l’expérience acquise aux USA, le jeune entraîneur Gody Zayobi Kamalanduako, 28 ans, caresse l’idée de rentrer dans son pays où se rendre dans un autre pays africain entraîner les jeunes talents en vue de les faire rayonner.

Sur plusieurs de ses photos, on voit Gody en train d’entraîner des jeunes.

Glody entraîne des jeunes talents à Charlotte aux USA

Il est entraîneur de football d’un club junior à Raleigh, en Caroline du Nord, aux USA. Il exerce cette fonction depuis 8 ans après avoir décroché plusieurs diplômes. Son obsession d’encadrer les jeunes, il veut aussi l’accomplir dans son continent.  »Mon ambition est de travailler en Afrique, surtout en RDC comme encadreur des jeunes dans TP Mazembe, DCMP, Vita Club, etc. Je pense aussi à Al Ahly, Orlando pirates. Je désire vraiment travailler dans une académie pour former des jeunes des équipes U-16, U-17 à devenir des professionnels », rêve-t-il.

Vivement travailler en Afrique

Gody est aussi enseignant d’éducation physique. Dans le lycée de plus de 2000 élèves, il fait face à une demande criante des jeunes qui veulent jouer au football. Mais ne doit en retenir in fine qu’entre 25 et 30. Un travail très méticuleux. Son diplôme d’entraîneur sur la détention de nouveaux talents l’aide beaucoup.  »Ce travail consiste à aider les jeunes à apprendre certaines valeurs comme le respect, la discipline, le travail collectif, la capacité de surmonter les challenges… », explique-t-il. Ce natif de la RDC a réussi à se frayer un chemin où dit-il, « le fait d’être noir, africain n’est pas facile pour trouver des opportunités. Bien que j’aie des diplômes, il faut se battre 5 à 10 fois plus qu’un blanc », avoue ce jeune qui aspire détenir le diplôme de l’UEFA. Pourtant, selon lui, le système des USA pour les jeunes talents est plus motivé pour le business que pour l’encadrement. D’où sa passion pour l’Afrique.

Détecter les jeunes talents

L’entraîneur Gody Zayodi est un passionné de football. Il le tient de sa famille où son père, ses oncles et autres membres de famille regardaient régulièrement les matches des équipes congolaises, européennes, etc. Lui-même se rendait régulièrement au stade des martyrs, à Kinshasa, regarder des rencontres de football. Mais il n’a pas pu briller en jouant au ballon rond malgré qu’il a déjà été sacré meilleur défenseur de son équipe, Charlotte United qui a été sacrée championne. Il a été séduit par la carrière de coach pour  »l’interêt de son continent ». Gody sait aussi qu’il est possible qu’il ne parvienne pas à trouver une équipe à entraîner. Il peut aussi se consacrer à détecter les jeunes talents en vue de les orienter pour qu’ils avancent dans leur carrière professionnelle. Une sacrée idée dans un continent bourré de jeunes talentueux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.