Etudier au Kongo central mais passer l’Exétat à Kinshasa

Etudier au Kongo central mais  passer l’Exétat à Kinshasa

Des finalistes, des parents et autres membres de famille en liesse à Matadi, au Kongo central. Ces finalistes qui ont réussi à l’Examen d’Etat sont de l’ ’’El Kin’’. Il s’agit des élèves qui étudient à Matadi et qui vont passer les épreuves de l’examen d’Etat à Kinshasa.

Visage poudré, une fille de Matadi est dans la joie. Elle est désormais détentrice du diplôme d’Etat (baccalauréat). Pourtant, les résultats publiés sont de Kinshasa. Normal, c’est là qu’elle a passé l’Exetat pendant qu’elle étudiait à Matadi. Elle, tout comme bien d’autres finalistes, au Kongo central sont de l’ ’’El Kin’’. Beaucoup d’entre eux n’ont pas suivi le cursus normal. Certains, après avoir échoués se sont inscrits directement en 6eme. D’autres ont étudié normalement mais après avoir raté leur diplôme à Matadi estime que c’est garantie en passant l’examen d’Etat à Kinshasa. Ils suivent des cours de manière irrégulière dans des centres à Matadi, Boma, Mbanza-Ngungu etc.  ‘’C’est vraiment un phénomène à décourager’’, s’insurgeait Lambert Mbadu, le numéro 1 de la province éducationnelle Kongo central 2.

Mettre fin à ce phénomène

Pour passer les épreuves des examens d’Etat, ces finalistes doivent parcourir 365 km pour atteindre Kinshasa. Parfois sans argent, ils passent des moments difficiles. Une quarantaine a failli ne pas passer l’examen d’Etat. Chassés des centres, ils ont recouru fort heureusement à un élu de Matadi. ‘’Ce phénomène doit prendre fin. Il  faut arrêter ces promoteurs d’écoles qui dérangent la formation des élèves  et qui les  mettent en danger en les envoyant à Kinshasa’’, suggère-t-il.

One Response to "Etudier au Kongo central mais passer l’Exétat à Kinshasa"

Leave a Reply

Your email address will not be published.