L’histoire émouvante de Keliane Bonzele, une adolescente contée à Denise Nyakeru, la Première dame,à Boma

L’histoire émouvante de Keliane Bonzele, une adolescente contée à Denise Nyakeru, la Première dame,à Boma

Keliane Bonzele est une adolescente de Matadi, capitale du Kongo central victime des violences basées sur le genre en milieu familial.  Son récit conté par une enfant reporter a ému Denise Nyakeru, la Première dame.

Par Nana-Madeleine Mbungu

Les écoles sont portes closes. Le Coronavirus a éclipsé les cours. Studieuse, Keliane Bonzele, 16 ans, reste à la maison. C’est le confinement. Mais elle voit une lueur d’espoir lorsque le ministre de l’Enseignement en collaboration avec l’Unicef lance les cours à la radio et la télévision. Que non ! ‘’ Elle a vécu un calvaire. Pas assez de temps pour suivre les cours. Pendant que ses frères eux, le pouvaient et vaquaient librement à leurs occupations. Pour sa mère, c’était le moment idéal pour elle de s’exercer aux travaux ménagers’ ’, raconte-elle.  L’enfant reporter paraphrase la mère de Keliane :’’ Les filles doivent s’initier aux travaux menagers selon la culture Kongo. Cela les prépare à être de bonnes femmes au foyer et leur offre plus de chance de trouver un bon mariage.’’ ‘’A chaque fois que Bonzele tentait de suivre les cours, sa mère s’acharnait sur elle jusqu’à prononcer des paroles blessantes à son égard’’

Comme dans un film tragique, le récit émouvait. Des personnes au cœur sensible faisaient transparaitre la douleur. Keliane Bonzele est sortie du récit, elle était bel et bien en face de la Première dame.

L’histoire de l’enfant reporter est une illustration des violences basées sur le genre en milieu familial, à Matadi, tout comme sur toute l’étendue de la RDC. ‘’J’ai eu la chair de poule’’, réagit la Première dame. C’est l’occasion pour elle de conscientiser la jeune fille.

Ils étaient nombreux ces adolescents et autres jeunes dans la salle Jean-Paul II de l’Evêché de Boma à écouter Denise Nyakeru qui en a profité pour leur parler de la ‘’Bourse Excellentia’’. Un programme de sa fondation avec le Campus France. Dix premiers bénéficiaires de l’examen d’Etat édition 2018-2019  ont quitté la RDC le 10 septembre dernier pour étudier les sciences de la vie, mathématiques, génie civil et la médecine en France. Un enfant de Boma va aussi bénéficier de cette bourse. ‘’ Je compte sur vous pour faire 85% afin de bénéficier de cette bourse. Je veux que vous alliez très loin, que vous excelliez’’, encourage l’épouse du président de la République.

Denise Nyakeru, Première dame de la RDC

L’objectif du programme Excellentia est d’octroyer 1 000 bourses locales et 100 pour l’étranger sur une période de 10 ans.

Aux adolescentes, la Première dame leur a remis des kits d’information sur les menstruations et l’hygiène.

Lire aussi:Des messages à Denise Nyakeru, la première Dame de la RDC

Leave a Reply

Your email address will not be published.