Le révérend docteur Armel Maboti nommé président de l’ERC Kongo central

Le révérend docteur Armel Maboti nommé président de l’ERC Kongo central

Le pasteur de l’église YHVH Sabaoth Buima, à Matadi,au Kongo central, le révérend docteur Armel Maboti prend les commandes de l’Eglise de réveil du Congo (ERC) dans sa province. Il a été nommé par l’évêque général Dodo Israël Kamba, président national et représentant légal de cette structure.

Nommé le 5 octobre dernier, Armel Maboti a été notifié par le secrétaire général de l’ERC, Mgr Moïse Tshubumbu, un jour après. Il est reconnu comme un homme sérieux, pacifique et travailleur. Chaque année, il organise de grands Shekinah qui drainent plusieurs enfants de Dieu.

Ecche homo

Celui que l’on surnomme pasteur ya ba baba pour avoir intégré des sourds-muets dans son église et appris la langue des signes (Baba en lingala, sourds-muets, Ndlr) remplace l’évêque Damien Lukoki, un autre colosse dans le Seigneur, présentement au Canada. Avant son voyage, le docteur Armel Maboti assumait les fonctions de directeur de cabinet de Damien Lukoki et ce, pendant 11 ans.  » Ecche Homo! Tu m’as vu servir l’Eternel avec tout le sérieux possible, loin des aventures, de la cupidité et de toutes sortes d’impuretés. J’ai combattu les anti-valeurs sous toutes leurs formes parmi les enfants de Dieu, fidèles et serviteurs de Dieu. Je n’avais jamais cessé de rappeler dans mes multiples déplacements que c’est par le travail que Dieu bénit ses enfants et qu’on cesse de garder les gens dans des Églises 24/24h, de cesser de marginaliser les enfants, les femmes et d’aimer la RDC. Tu as été témoin de mon ministère et je n’avais pas peur de dire la vérité devant qui que ce soit »,lui rappelle l’Evêque Lukoki.  »Ce jour, je profite de cette occasion pour témoigner en ton honneur devant Dieu et devant les hommes que tu es un enfant et un vrai serviteur de Dieu. Que Dieu te remplisse de sa gloire, te bénisse et te dirige dans ton apostolat! Psaumes 75:5-8 », prie-t-il.  »Un homme de Dieu puissant et simple », reconnaît Guylain Corneille Thum sur facebook. Dans sa tâche pastorale, Armel a toujours été accompagné par ses enfants qui ont maitrisé la langue des signes et surtout par sa femme Chouchouna Ntondo.  »Félicitations papa. Je sais que le Dieu que tu pries à genoux est avec toi et que nul ne se tienne devant toi. Fructueux mandat mon principal », souhaite-t-elle.

Député national, Modero Nsimba, lui aussi ,lui souhaite bon vent et lui promet son soutien. Pendant qu’il était ministre provincial au Kongo central de 2010 à 2013, Armel Maboti était le secrétaire administratif de son cabinet. La tâche du nouveau président de la province ecclésiastique est ardue. En pleine retraite, il invoque l’Eternel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.