»La tracasserie routière est une pratique répugnante »: L’interpellation du maire de Matadi à la PCR

 »La tracasserie routière est une pratique répugnante »: L’interpellation du maire de Matadi à la PCR

Le maire de Matadi Pathy Nzuzi a participé, en présence du Commandant Johnny Désire Kamanga, à la parade de la Police de circulation routière (PCR), le mardi 13 octobre au terrain de l’OEBK, à Kinkanda. Il a remonté les bretelles de la PCR reconnue tracassière.

Devant les responsables de l’association des chauffeurs du Congo (Acco et des patrons des chauffeurs), Pathy Nzuzi a été direct : » La tracasserie routière à laquelle vous vous adonnez est une pratique répugnante qui ternit l’image de la PCR. »
Pendant cette période d’un mois de courtoisie routière qu’il a initiée, le maire de Matadi insiste sur le respect des règles en évitant d’être tracassiers. Pendant cette période, l’Acco doit encadrer les chauffeurs qui ne doivent pas enfreindre les régles. Les motocyclistes eux, doivent utiliser des motos avec numérotation.
Autre recommandation du maire de Matadi: La sécurité routière des élèves en ce moment où la rentrée des classes est effective depuis le 12 octobre.
L’Acco s’est réjouie des instructions données d’une part par Pathy Nzuzi.  »Il y a plus eu de période de courtoisie routière depuis plusieurs années. Je remercie le maire de la ville et je demande aux chauffeurs d’être disciplinés »’,réagit Rolly Sueka,le president de l’Acco . Johnny Désire Kamanga, le numéro 1 de la PCR Matadi rappelle  »que la courtoisie n’est pas le libertinage

Depuis six mois, la PCR n’avait plus tenu des parades à cause de la Covid-19.

Leave a Reply

Your email address will not be published.