Matadi: des adieux en fanfare pour Me Salomon Nzuzi et deux de ses coreligionnaires Kimbanguistes morts par accident, à Nduizi

Matadi: des adieux en fanfare pour Me Salomon Nzuzi et deux de ses coreligionnaires Kimbanguistes morts par accident, à Nduizi

Pour des chantres de la ‘’Chorale des dirigeants’’ quoi de plus normal de leur faire des adieux par des airs musicaux entonnés par la mythique fanfare kimbanguiste. Parmi eux, Me Salomon Nzuzi, avocat au barreau du Kongo central. A la morgue de Kinkanda, à Matadi, les kimbanguistes étaient inconsolables.

Au son des airs lugubres bien harmonisés par la fanfare kimbanguiste, que de pleurs.

Une Kimbanguiste brandit le portrait de Salomon Nzuzi, vêtu en toge.

La dépouille mortelle de Me Salomon Nzuzi a été emportée à la Cour d’appel de Matadi pour le délier de son serment.  De là, elle est conduite à Boma, à 120 Km de Matadi où elle sera inhumée mercredi 14 octobre. Cet avocat Kimbanguiste ainsi que plusieurs de ses coreligionnaires revenaient de Nkamba, siège social de leur église pour fêter le 3 octobre, la journée dédiée à leur groupe, la ‘’Chorale des dirigeants’’. C’était malheureusement sa dernière prestation

Lui et cinq autres kimbanguistes sont morts, le 5 octobre dernier. Leur véhicule s’est renversé à Nduizi, à une trentaine de km de Matadi.

Les corps de deux chantres de la chorale des dirigeants de Matadi retirés, eux aussi du reposoir de Kinkanda, ont été conduits en leur dernière demeure au cimetière de Boko, à 7 km de Matadi. Deux autres corps avaient été inhumés la semaine dernière. Selon une source, les funérailles ont été pris en charge par l’église kimbanguiste tout comme les nombreux blessés admis aux soins à l’hôpital provincial de référence de Kinkanda.

Lire aussi:Accident de circulation à Nduizi au Kongo central : plusieurs morts

One Response to "Matadi: des adieux en fanfare pour Me Salomon Nzuzi et deux de ses coreligionnaires Kimbanguistes morts par accident, à Nduizi"

Leave a Reply

Your email address will not be published.