Matadi: quatre détenus de la prison du camp Molayi condamnés à cinq ans de servitude pénale pour évasion

Matadi: quatre détenus de la prison du camp Molayi condamnés à cinq ans de servitude pénale pour évasion

Le Tribunal de paix de Matadi siègeant en chambre foraine dans la salle d’audience du Tribunal de grande instance de Matadi a prononcé son jugement dans le procès de quatre détenus du Camp Molayi, poursuivis pour évasion. Cinq ans de servitude pénale, telle est leur peine.

Bébé sur le dos, la femme de Bongo fond en larmes, au prononcé du jugement: Cinq ans de servitude pénale pour son époux et pour Bolingo, Mayangi et Umba, suivi d’une arrestation immédiate.
La vingtaine, les quatre détenus de la prison du camp Molayi sont condamnés par le Tribunal de paix siégeant en chambre foraine pour infraction d’évasion.

Spectaculaire évasion

Jeudi, les quatre hommes et dix autres détenus de la prison du camp Molayi sont conduits au Tribunal de grande instance de Matadi pour comparaître. A leur charge entre autres griefs: association des malfaiteurs, vol et viol. Aussi curieux et surprenant, un seul policier assure la sécurité ce 11 octobre là, dans et autour de la salle d’audience. Une aubaine pour les 14 détenus. Ils prennent le large. Près du marché Damar, leurs tenues bleue et jaune sont visibles par terre. Ils s’en sont débarrassés. Dans la foulée, la police se met à leurs trousses. Bongo, Bolingo, Mayangi et Umba sont rattrapés. Mais, les dix autres sont introuvables. En cavale, ils sont activement recherchés par les forces de sécurité.

Double procès

Les quatre détenus condamnés pourront interjeter appel. Mais un autre procès les attend: celui pour association des malfaiteurs, vol et viol, au Tribunal de grande instance de Matadi cette fois.
Le président du tribunal a sollicité le renforcement du dispositif sécuritaire.
Déjà à cette audience, les éléments de la police étaient plus nombreux et visibles à chaque entrée, sortie et à l’intérieur de la salle d’audience.

Leave a Reply

Your email address will not be published.