Edgar Mwandwe, le Proved Kongo central 1 donne les détails de l’année scolaire 2020-2021

Edgar Mwandwe, le Proved Kongo central 1 donne les détails de l’année scolaire 2020-2021

Suite à la Covid-19, l’année scolaire 2020-2021 n’a pas débuté en septembre comme d’habitude, mais le 12 octobre. C’est donc une année spéciale et il faut des mesures spéciales selon Edgar Mwandwe, pour accomplir les 192 jours du cycle maternel et les 222 des cycles primaire et secondaire prévus dans le calendrier établi par les autorités scolaires du pays. Il donne les détails de l’année scolaire.

« L’année scolaire 2020-2021 a débuté le lundi 12 octobre 2020 et va se clôturer le vendredi 23 juillet 2021, explique Edgar Mwandwe, directeur de la province éducationnelle (Proved) Kongo central 1. Pour lui, cette année scolaire n’a pas commencé en retard comme d’aucuns le déclarent mais selon le calendrier établi par les autorités scolaires du pays. Étant donné que c’est une année spéciale à cause de Covid-19, il faut des solutions spéciales pour permettre à cette année de totaliser 192 jours comme d’habitude pour l’enseignement maternel et 222 jours pour l’enseignement primaire et secondaire et technique.
Ces solutions spéciales vont du rattrapage des matières non apprises l’année dernière à la réduction des jours de vacances. « Le premier mois sera consacré à la récupération des matières non apprises l’année scolaire 2019-2020. Les enseignants sont assez outillés pour le faire et en ont les compétences. Que ce soit ceux du maternel, du primaire que du secondaire et technique », apaise Edgar Mwandwe qui signale que « les vacances du premier semestre (Vacances de Noël) ou du deuxième semestre (Vacances de Pâques), ne prendront que six jours plutôt que deux semaines de coutume ».  »Quant aux grandes vacances, elles iront du vendredi 23 juillet 2021 à lundi 6 septembre 2021, jour de rentrée scolaire. »

Timide rentrée

Lundi 12 octobre 2020, l’année scolaire 2020-2021 débute sur l’ensemble de la RDC comme à Matadi, au Kongo central. Certaines écoles restent désertes. Les enseignants sont là, mais pas les élèves. D’autres débutent les cours avec le peu d’élèves présents. « C’est malheureusement une mauvaise habitude qu’il faut combattre », explique le directeur de la province éducationnelle Kongo central 1. En effet, beaucoup de parents ne s’imaginaient pas voir la rentrée être effective le 12 octobre pour plusieurs raisons: la crise du Coronavirus qui a mis prématurément fin en mars dernier à l’année scolaire 2019-2020 avec ses corollaires économico-financières: chômage, etc.

Réussir l’année!

Force est de constater que l’année scolaire a bel et bien débuté en dépit d’innombrables soubresauts.
Les parents comme les élèves se rendent vite à l’évidence qu’il faut mettre toutes les batteries en marche pour une année scolaire réussie. « Que les parents envoient leurs enfants à l’école pour leur formation, demande le Proved Kongo central 1. C’est eux qui vont nous remplacer et améliorer ce que nous avons accompli pour amener notre pays au développement. » Aux élèves, il exhorte à « la prise de conscience et à prendre les études au sérieux dès l’entame de l’année scolaire ».
« L’achèvement des programmes est entre autres lié au travail individuel de l’enseignant. Chacun d’eux doit travailler dur en tenant compte de la pédagogie actuelle: l’approche par compétence, et s’adapter au calendrier pour terminer le programme », suggère t-il avant de conclure :  »Les autorités de l’EPST à tous les niveaux, nous-aussi, ferons de notre mieux car, il nous faut une année scolaire réussie. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.