Obsèques du député Albert Nsimba: « Jean-claude Mvuemba veut que justice soit faite »

Obsèques du député Albert Nsimba: « Jean-claude Mvuemba veut que justice soit faite »

La dépouille du député provincial Albert Nsimba assassiné le 15 août dernier, à Matadi, a été retirée de la morgue de Kinkanda, à Matadi, au Kongo central mercredi 28 octobre 2020, et acheminée à Mbanza-Ngungu pour la suite des funérailles. Des hommages lui ont été rendus au perron de l’Assemblée provinciale. Pour son président, il faut que justice soit faite

Cercueil couvert du drapeau national, sa cocarde tricolore posée dessus, tapis rouge déroulé, adresses du gouverneur et du président de l’Assemblée provinciale, une minute de silence, recueillement et dépôt de gerbes de fleurs: le député Albert Nsimba a reçu les derniers hommages à l’Assemblée provinciale du Kongo central. Sa famille, proches, anonymes et plusieurs personnalités et autorités y ont assisté. Mort assassiné mi-août dernier, l’enquête n’a pas encore abouti. Pour Jean-Claude Mvuemba, président de l’Assemblée provinciale du Kongo central,  »c’est inconcevable, injuste, il faut que justice soit faite » . « Nous devons chers collègues, 38 que nous sommes ce jour, demander que la justice soit faite, invite Jean-Claude Mvuemba. Que les noms de ces assassins soient connus et que leur réseau soit démantelé, qu’ils soient arrêtés et jugés. » « Jamais, jamais je ne pouvais penser que j’accéderai à la tête de la représentation provinciale et commencer cette mission par une oraison funèbre, regrette Mvuemba qui explique que trois députés sont décédés depuis le début de la législature, mais que le décès du député Albert Nsimba est particulier, car violemment assassiné. » Il évoque « une mort atroce, horrible, injuste, car se faire tuer devant sa femme, ses enfants, dit-il, personne ne l’aurait accepté même pour un ennemi, hélas! Ca s’est fait dans la province de Mfumu Kimbangu, c’est qui est triste ». « C’est un assassinat politique », avait d’ailleurs déclaré à chaud Jean-claude Mvuemba juste après le meurtre du député Nsimba ». C’est ce qu’il réitère.

Mort non élucidée

Deux mois et deux semaines après son assassinat dans sa résidence à Soyo, à Matadi, l’enquête sur l’assassinat de Albert Nsimba n’a pas encore abouti et sa mort encore non élucidée. Au lendemain de ce meurtre, un des assassins se serait rendu. Depuis, silence radio. Albert Nsimba va être inhumé sans que sa famille et ses proches ne sachent pourquoi et par qui a-t-il été tué.

Député provincial, suppléant du gouverneur de province, Albert Nsimba sera inhumé jeudi 29 octobre dans son village. En attendant, sa dépouille est gardée dans le reposoir de l’hôpital de Nsona Nkulu à Mbanza-Ngungu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.