Mbanza-Ngungu:belle leçon sur la culture de l’ épargne

Mbanza-Ngungu:belle leçon sur la culture de l’ épargne

Pourquoi épargner et comment le faire en période de crise? C’est sous ce thème que la journée internationale de l’épargne a été célébrée en RDC. Les habitants de Mbanza-Ngungu,au Kongo central,ont été invités à s’adonner à l’épargne.

Des diverses catégories,parents, étudiants, élèves…sont face au Fonds pour la promotion des micros finances,à l’association professionnelle des coopératives d’épargne et des crédits représentée par la Camec Mbanza-Ngungu. Ils apprennent sur l’épargne en temps de crise.  » Nous sommes dans un contexte de crise qui justifie le pourquoi d’avoir mis de côté un peu d’argent par des canaux officiels pour faire face aux aléas  », explique Jean-Medard Mulenda.  » Il ne faut pas attendre d’avoir beaucoup d’argent. Il faut commencer maintenant.On consomme peu et on garde peu parce que l’épargne vous aidera en temps difficile », conseille-t-il. Les épargnes sont de plusieurs types : compte courant,compte épargne, compte à terme ou bloqué etc. Masha Matondo,gérant de la Camec les a expliquées .  » Il suffit d’une simple volonté de déposer un peu d’argent dans un compte en banque qu’on retire lorsqu’on veut »,a-t-l indiqué. Meddy Kusiama est élève au Lycée Kivuvi. Elle est contente d’avoir participé à l’activité . Au moment venu,elle grossira le nombre d’1 319 569 de détenteurs des comptes ouverts à ce jour en RDC. Elle rejoindra la commerçante Louange Diakese,une épargnante de Mbanza-Ngungu. Pourtant jusqu’en 2010,selon les statistiques de la banque centrale du Congo, seulement 100 000 comptes étaient ouverts dans le pays.
Jean-Medard Mulenda a encouragé ceux qui ont pris l’option de commencer à épargner.  »Faites-le dans les institutions financières agréés par la Banque centrale », a-t-il insisté. La Camec Mbanza-Ngungu en est une.

Leave a Reply

Your email address will not be published.