Simon Mbatshi :<

Simon Mbatshi :<<Le Kongo central,c'est 2% du territoire national mais c'est le poumon de la RDC ''

Le député national et ancien gouverneur du Kongo central continue de sillonner sa province,une petite province mais qu’il estime stratégique pour la RDC. Ces potentialités et l’apport politique des Bakongo dans le processus de l’indépendance,c’est ce qu’il explique Zoom sur l’étape de Kisantu.

Province de 53 000 km2,le Kongo central représente seulement 2% sur les 2 millions 345 000 km2 qui constituent la RDC. Lors du partage des postes et autres,il est souvent fait allusion à ce faible pourcentage pour écarter les Bakongo.  » Mais faites attention ! Ces 2% sont stratégiques. C’est le poumon de la RDC »,soutient l’économiste Simon Mbatshi qui met en orbite le Kongo central. Il reconnaît que ceux des Congolais qui sont à Bukavu,Ilebo,Sakania,Bas-Uele,partout dans la RDC se bombent le torse du fait qu’ils ne sont pas enclavés et ce, à cause de l’accès à la mer.  »C’est le Kongo central qui le donne . Nous avons seulement entre 37 km à 40 km de littoral à Moanda mais c’est cela qui sauve le Congo de l’enclavement »,emballe-t-il l’assistance. Pour lui, »la plupart de guerres dans plusieurs pays africains sont dues à leur manque d’accès à la mer. Ils n’ont aucun port maritime or le Kongo central a le port de Banana,Boma et Matadi ».

Province minière

Quand il relève les potentialités minières du Kongo central,il fait écarquiller les yeux de biens de gens dans la salle.  » Le gypse,le produit que l’on utilise pour mélanger le ciment se trouve à Kimvula et Madimba a de l’argile. Et en 1955, on y a exploité le cuivre. Les Belges ont arrête comme pour le bitume parce qu’ils ont dit s’ils développent le Bas-Congo (aujourd’hui Kongo central) avec le cuivre comme ils l’ont fait avec le Katanga,ils vont créer deux provinces les plus industrialisées et la ville de Kinshasa va mourir de faim »,explique Mbatshi, entrecoupé par des rires.  » A Mbanza-Ngungu,il y a le vanadium,il n’y a pas que de grottes ;à Luozi,le manganèse ,diamant,or; à Songololo, le calcaire,le marbre et le diamant. Il y a le granite rose et noir à Boma; Moanda,c’est le paradis ;le phosphate à Kanzi,le sel,le sable comme à Luila et à Kakongo;le phosphate à Lukula;sel à Tshela et bauxite et le sable bitumeux à Kakongo. » Il vante : » L’aéroport de Moanda a été construit en 1957 avec le sable bitumeux de Mavuma,dans le secteur de Kakongo ainsi que la route Boma-Tshela.  » Le député national parle aussi de Seke-banza qui a plus de 2 millions de tonnes de bauxite.
Mais comment celui qui a été gouverneur du Kongo central pendant 5 ans n’a pas pu obtenir son exploitation?  » BHP Bilton n’a pas pu parce qu’on lui a exigé une commission d’1 millions de dollars pendant que ça aurait pu créer plus de 10.000 emplois directs », regrette-t-il.

Sauver l’industrie locale

Les potentialités du Kongo central,c’est aussi ses nombreuses entreprises. Simon Mbatshi parle de la sucrerie de Kwuilu-Ngongo.  » C’est le fleuron de la République .  » Et quand on vous demande de protéger l’industrie locale contre les exportations,il faut le prendre au sérieux », conscientise-il,citant aussi la Minoterie de Matadi(Midema). L’ancien ministre de l’Economie nationale garde toujours son sens de l’humour.  » J’ai vu à la télé mon ami Richard Muyej fêtait leur cimenterie avec tous les habitants du Lualaba Mais nous ,nous avons quatre cimenteries,Cilu,cinat,PPC et Cimko. On a même pas fêté les nouvelles cimenteries »,plaisante-t-il. A part le pétrole exploité à Moanda,il a aussi parlé des 40% des potentialités hydroélectriques d’Inga sur les 100 000 MW que possède le pays.  »Sur le plan économique,vous êtes (le Kongo central, Ndlr) capable d’être au rendez-vous de l’émergence de la RDC comme vos ancêtres l’ ont été pour l’émergence de la RDC », encourage Simon Mbatshi qui parle dans ses conférences de:  » L’apport politique des Bakongo dans le processus de l’indépendance. » Il a déjà été à Boma et Kasangulu.

L’activité de Kisantu est organisée par la Jeunesse de l’espace kongo (JEK).

2 Responses to "Simon Mbatshi :<"

Leave a Reply

Your email address will not be published.