Armel Maboti veut réveiller l’église du reveil du Kongo central

Armel Maboti veut réveiller l’église du reveil du Kongo central

A YHWH Sabaoth Buima,à Matadi,au Kongo central,l’église du docteur Armel Maboti, représentant provincial de l’Eglise du réveil du Congo(ERC) où il a tenu sa première plénière samedi 7 novembre,il a trouvé des mots pour placer son mandat:redorer l’image de leur ASBL confessionnelle.


L’ERC Kongo central qui sommeille va se réveiller. Les antivaleurs qui la minent et qui la fait baisser dans l’estime de plus d’une personne vont se transformer en fruit de l’esprit. Armel Maboti est présenté comme l’homme de la situation.  » Il est intègre, digne », reconnaît l’Evêque Simon Mulomba.

Ce changement,le nouvel Évêque principal y croit dur comme fer.

Docteur Armel Maboti


Pour y parvenir le pasteur Alex Munkole prescrit :le sens de responsabilité et l’unité.  »C’est primordial pour la réussite de l’œuvre de Dieu,pour que l’ERC s’élève se crédibilise ,reprenne ses lettres de noblesse », dit-il dans son prêche : » Ensemble pour relever le défi de l’ERC Kongo central. »
Chouchouna Maboti observe attentivement son époux. Elle sait qu’elle doit elle aussi jouer un grand rôle.  » La bible me reconnaît la qualité d’une aide. Il doit être sage, prôner la paix. Je lui prodiguerai tout le temps des conseils,je le soutiendrai », promet-elle. Derrière elle s’est assise Louise Lukoki. Son époux, est le devancier d’Armel Maboti à la tête de cette ASBL confessionnelle, aujourd’hui au Canada. Elle aussi embouche la même trompette.  » Il a mon soutien. Qu’il soit un bon père de famille. Qu’il fasse montre de tempérance comme Damien Lukoki »,conseille-t-elle.

Docteur Armel Maboti,à la tête de l’ERC Kongo central,c’est la résultante du nouveau souffle que des femmes et hommes de Dieu veulent donner à leur organisation. Ils ont élu à 98% l’Evêque Général Dodo Israël Kamba comme le président national de l’ERC le 10 septembre dernier après avoir déchu l’Evêque Soni Kafuta.
Les differends que cette d’échéance a enclenchés jusqu’au Kongo central ont été tranchés par le secrétaire général à la justice et garde des sceaux qui interdit au révérend Soni Kafuta  » d’enqager l’ERC et d’utiliser ses emblèmes au risque de commettre l’infraction de faux et usage de faux. »
C’est autant au Kongo central.  » Notre présence ici signifie que la seule autorité connue et reconnue au Kongo central, c’est docteur Armel. l’Evêque général qui l’a nommé, c’est lui qui est reconnu par les autorités. Nous prenons acte de sa nominations,nous vous accompagnerons »,rassure Blaise Khonde,le représentant du chef de division de la justice et garde des sceaux.


Cette plénière était aussi un instant de prière.



Mais aussi un temps de louange .


l’Evêque principal Maboti sera secondé par deux Évêques auxilliaires : Simon Mulomba et Titi Louis Bendo. D’autres viendront grossir le groupe,la nouvelle équipe est en prière pour être accompagnée par de vrais enfants de Dieu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.