Matadi: paralysie des activités portuaires pour dire non à la réhabilitation du DPM Jean-Pierre Dikenda

Matadi: paralysie des activités portuaires pour dire non à la réhabilitation du DPM Jean-Pierre Dikenda

Le port de Matadi dans le Kongo central, fenêtre ouverte à l’extérieur par l’océan Atlantique n’a pas tourné. Des agents opposés au retour du Directeur des ports maritimes (DPM) Jean-Pierre Dikenda après sa suspension et celle de deux de ses collaborateurs ont séché le travail. Ils étaient face à d’autres travailleurs qui soutiennent l’équipe réhabilitée. Il y a eu une rixe.

Les travailleurs en sont venus aux mains. L’un d’eux s’est gravement blessé. Les agents, à majorité, opposés au retour du DPM Dikenda; de Jean-Pierre Dianzenza, le directeur administratif financier et du sous-directeur comptable Prince Matondo, dont certains ont passé la nuit au port, ont fait barrière à la frange de leurs collègues, des soutiens du comité réhabilité. Ils étaient venus avec une fanfare fêter leur retour. Deux navires à quai qui étaient en plein déchargement ont arrêté tout mouvement.

Indésirable équipe de Dikenda

Du coup, le banc syndical et les autres autorités portuaires ont tenu une réunion d’urgence. La tension était forte. Sur les 39 personnes qui y ont pris part, 35 ont opté pour le non retour de l’équipe Dikenda pour  »sauvegarder la paix sociale chèrement acquise et les intérêts de la SCTP », relève le communiqué. Il a aussi été décidé la reprise du travail.
Le DPM Dikenda et ses deux collègues ont été suspendus il y a un mois pour mégestion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.