Première activité de l’ERC Kongo central en 2021 : culte d’alliance et d’actions de grâce à Matadi

Première activité de l’ERC Kongo central en 2021 : culte d’alliance et d’actions de grâce à Matadi

Le calendrier de l’Église de réveil au Congo (ERC) Kongo central affiche plusieurs activités en 2021. Mais la toute première a été méticuleusement choisie par le comité que dirige l’évêque principal Dr. Armel Maboti : un culte d’alliance et d’actions de grâce. Il a vécu à l’église CBA, ciné-palace, à Matadi. Une alliance est scellée avec Dieu.

Par Landrine Benzi et Alphonse Nekwa

Un culte le 4 janvier ! Rien à avoir avec la fête des martyrs de l’indépendance mais une rencontre des femmes et hommes de Dieu de l’ERC, 415, venus de tous les coins de Matadi qui chantent et disent des Te Deum. Tout en respectant les gestes barrières.  » Nous voulons par amour pour notre institution et pour notre frère le révérend Dr. Armel Maboti, cet instrument que Dieu s’est choisi pour conduire la province ecclésiastique de l’ERC Kongo central, faire alliance avec lui comme des joueurs dans une équipe de football  », décide le révérend Paul Moïse Onalongambo. Son exemple est aussi celle d’Aaron et Hur pour le prophète Moïse en apportant à l’Evêque Principal un soutien moral, financier, spirituel, matériel pour le royaume de Dieu dit-il et l’épanouissement de toute la communauté chrétienne. Le clou est enfoncé par le révérend Janvier Nseka qui, dans son prêche, a ressorti d’une histoire émouvante une phrase devenue un refrain : Dieu est bon et ne fait pas d’erreur.  » Dieu nous a donné l’Evêque principal Armel Maboti, Dieu est bon et ne commet pas d’erreur  », a-t-il dit avec conviction.

Faire de l’ERC une affaire de Dieu

 » Apprends-lui à connaître ce que tu veux, donne-lui la sagesse de faire la différence, la capacité de connaître ta volonté  », a prié le Révérend Coco Mapwata de l’église La Louange.
Cette importante ASBL a été minée par la dissension sur le plan national et provincial. Mais l’eau est en train de couler sous le pont. Le comité Maboti s’est refusé de l’évoquer mettant le cap sur l’essor de leur structure qu’ils veulent être  » une affaire de Dieu et non une mutuelle  ». Mais c’était sans compter avec la présence de Blaise Khonde, le représentant du chef de division provinciale de la justice.  » Il n’y a pas de dédoublement à l’ERC Kongo central. A la journée d’actions de grâce nationale à laquelle a pris part le président de la République, c’est l’évêque Dodo Israël Kamba qui était invité. Ceux qui font des cultes parallèles sont guidés par la chair. Dieu a donné Dodo Israël Kamba, le comité Maboti, il est bon, il ne commet pas d’erreur  », a-t-il conclu.


Ce culte, c’était aussi une prière pour ce comité nommé depuis le 5 octobre 2020, un acte de reconnaissance, une prière pour la RDC à l’ère de l’Union sacrée et de protection des Congolais contre la Covid-19 mais aussi une prière de l’Evêque principal pour sa province.  » Nous sommes convaincus que notre appel est de Dieu et que nous allons réussir. Que 2021 soit une année de succès pour tout le monde  », a béni l’autorité ecclésiastique Dr. Armel Maboti.

Leave a Reply

Your email address will not be published.