Campagne de distribution des moustiquaires à Mbanza-Ngungu

Campagne de distribution des moustiquaires à Mbanza-Ngungu

Après Matadi et Boma, c’est le tour de Mbanza-Ngungu de vibrer au rythme de la distribution de la moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée. La campagne a été lancée le 4 janvier par l’administrateur du territoire ai Luc Makiadi à la satisfaction des habitants.

Jeannette Sita habite le quartier Athénée, moustiquaires en mains,elle est heureuse .  » Je cherchais comment avoir des moustiquaires. j’ai des enfants et des petits- fils victimes de la malaria. Je suis contente d’en avoir. j’espère vraiment que nous n’ allons plus dépenser à l’hôpital  »,remercie-t-elle.  » Ces moustiquaires vont permettre de nous protéger davantage contre les piqures des moustiques  »,se réjouit Marthe Ndoboye. Ce n ‘est pas pour nos champs non plus pour la pêche mais pour nos lits. »
Au total, 49 508 ménages vont recevoir 149 730 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée dans la zone de santé de Mbanza-Ngungu. 531 relais communautaires regroupés en 177 trinômes avec 48 mobilisateurs sociaux,douze superviseurs de proximité,12 superviseurs indépendants,cinq superviseurs des axes,13 magaziniers,13 gardiens de site de stockage,un data manager,deux agents de suivie sous là supervision du comité local de coordination.

L’administrateur du territoire ai luc makiadi demande à ses administrés de bien utiliser ses moustiquaires.
ces moustiquaires sont l’oeuvre du gouvernement national à travers le ministère de la santé publique et le fond mondial.  » le souhait ardent de sanru et que tous ceux qui ont la responsabilité dans cette campagne fassent le nécessaire pour que la population qui attend impatiemment les moustiquaires puisse les avoir en toute quiétude  »,déclare jean-marie bakagika,le représentant de cette asbl.

Le paludisme est l’une des causes de mortalité et de morbidité en RDC. Afin de contrôler cette maladie,le ministère de la santé publique à travers son programme national de lutte contre le paludisme recommande une combinaison des stratégies de prévention et de prise en charge incluant l’utilisation des moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action.  » Elle constitue la principale intervention de prévention susceptible de réduire de moitié les cas de paludisme et 20% de décès dus à cette maladie lorsqu’on assure une couverture universelle de ménage  », soutient le médecin chez de zone de santé de Mbanza-Ngungu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.