L’abbé François Ndjimbi, prêtre du diocèse de Matadi et inventeur de  » Londocas » est décédé

L’abbé François Ndjimbi, prêtre du diocèse de Matadi et inventeur de  » Londocas » est décédé

Le diocèse de Matadi est frappé par le deuil avec la disparition de l’abbé François Ndjimbi Mampasi vendredi 8 janvier. Il était notamment connu pour son produit  » Londocas  » qui lutte contre les hémmoroïdes.

Le communiqué du diocèse de Matadi informe que le vicaire de la paroisse Christ-Roi de Lufutoto est décédé à l’hôpital de l’Onatra de la même cité des suites d’une crise sévère de fièvre typhoïde.
Le prêtre François Ndjimbi a été ordonné prêtre le 28 novembre 1999 et est passé par plusieurs paroisses du diocèse de Matadi.

Connaisseur des plantes médicinales

Rompu dans la connaissance des plantes médicinales, il a inventé le  » Londocas  », une boisson locale extraite des feuilles de Mondia Withei. Cette boisson certifiée par l’Office congolais de contrôle est un remède contre les hémmoroïdes, une maladie qui dérange plusieurs Congolais. En 2007, il avait présenté ce produit à une conférence à Chicago aux États-Unis.
Le  » Londocas  » a donné du travail à plusieurs jeunes sur la route nationale n°1 Matadi-Kinshasa qui le vendent à la criée. Le succès de cette boisson a poussé d’autres personnes à produire des boissons similaires. Sa mort surprend plus d’un :  » Oh sorry ! L’abbé François Ndjimbi est un collègue de classe, j’ai étudié avec lui à l’ISP Mbanza-Ngungu de G1 (1989) en G3 Biologie-Chimie, et nous avons été dans le même groupe d’études et de travail. Souvent nous mangions ensemble au Fuspa(Foyer universitaire Saint Pierre Apôtre).
Il m’était très proche, et m’appelait toujours comme tous les autres collègues de promotion, « Psitachus eritacus », qui est le nom scientifique du perroquet ( en kikongo Nkusu).Je l’avais visité à Nduizi où il a été peu avant d’être affecté à Lufutoto, et on se retrouvait plusieurs fois à Matadi, toujours roulant à travers sa moto. Ah Seigneur ! Que son âme repose en Paix ! »
,prie le pasteur Néhémie Nkusu, coordonnateur provincial de la Fraternité des prisons.


Mgr l’Evêque adresse ses condoléances chrétiennes à la famille biologique du défunt, à l’ensemble du clergé matadien ainsi qu’à toutes les personnes qui l’ont connu et aimé.

Photo internet

Leave a Reply

Your email address will not be published.